Portrait

Ancienne notaire, elle ouvre un resto végane!

Main image

Diane Poupeau

2019-04-09 14:20:00

Changement radical de carrière pour la femme d'affaires passée du code civil au « code vert »! Entrevue.

Code vert a ouvert en février dernier !
Code vert a ouvert en février dernier !
Après 22 ans dans le notariat, Charlotte Lavoie a eu envie d'autre chose. « J'avais fait le tour du jardin, explique-t-elle à Droit-Inc. J'avais l'impression de ne plus progresser, je voulais faire quelque chose de complètement différent ».

Le changement est radical, Charlotte Lavoie a ouvert en février dernier Code vert, un restaurant entièrement végane et biologique rue Bishop, à Montréal. Le nom du restaurant est directement inspiré de la première vie de sa fondatrice, où le code civil prenait une grande place.

C'est un concours de circonstance qui a mené à cette reconversion. « Au départ, je ne voulais pas vendre mon bureau mais modifier mon type de pratique », raconte-t-elle.

« C'est ça que je veux faire! »

Le restaurant propose une carte végane et bio.
Le restaurant propose une carte végane et bio.
Finalement, après une évaluation, un acheteur se propose. « Je songeais à faire autre chose et cette opportunité s'est présentée. J'ai pris le train car je savais que ce genre de train-là ne repasserait pas souvent ».

L'idée d'ouvrir un restaurant végane lui vient de ses voyages, notamment sur la côte ouest américaine, où elle a découvert des restaurants avant-gardistes prônant les bienfaits du végétalisme et du bio. « En rentrant, je me suis dit, "c'est ça que je veux faire!" », se souvient Charlotte Lavoie.

Passer du code civil au code vert n'a pas été si simple. L'idée a dû germer, le concept s'affiner et les questions administratives inhérentes à la création d'une entreprise et à l'ouverture d'un restaurant ont dû être réglées. En tout, le processus a duré deux ans.

Il a fallu aussi travailler les recettes, avec deux cheffes différentes. À la carte aujourd'hui, des pizzas, des tartines, des pâtisseries et des brunchs le week-end. Le tout, végane et bio - évidemment -, peut-être accompagné, entre autres, d'un latte au lait d'amande maison.

Une femme d'affaires

L'idée d'ouvrir un restaurant végane lui vient de ses voyages.
L'idée d'ouvrir un restaurant végane lui vient de ses voyages.
« Je suis une femme d'affaires avant d'être notaire », explique celle qui est diplômée en administration des affaires. « Une personne d'affaires peut lancer une entreprise de n'importe quoi ».

L'expérience acquise en matière de gestion lorsqu'elle était notaire l'a aussi grandement aidée. « La base de toute entreprise, quelle qu'elle soit, c'est la gestion, il n'y a que le produit qui change », estime Charlotte Lavoie. En bonne femme d'affaires, elle a pensé son concept dans l'idée d'en faire une franchise.

« Ce n'est pas facile », reconnaît-elle, mais si elle est toujours inscrite au tableau de l'ordre, hors de question pour elle de revenir sur ses pas. « Quand on prend une décision d'aller dans une direction, on ne regarde pas en arrière. C'est ça qui nous garde vivant. ».
34699

2 commentaires

  1. alexandre
    alexandre
    il y a 5 ans
    audacieuse décision et excellent restaurant !
    Très audacieux de sa part de quitter le droit pour ouvrir un restaurant. Pour l'avoir essayé, le restaurant est excellent ! (même les non végétariens/végétaliens devraient l'essayer). Très bel amménagement en plus. Chapeau !

    • Linda
      Linda
      il y a 5 ans
      En accord
      Je suis d'accord avec vous : la nourriture est excellente et le personnel est courtois. À essayer absolument.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires