Nouvelles

Des internautes poursuivent Trump en invoquant le premier amendement

Main image

Delphine Jung

2017-07-12 11:45:00

Des utilisateurs de Twitter ont annoncé avoir entamé des poursuites judiciaires contre le président américain car il violerait leur liberté d’expression...

Des internautes poursuivent Trump en invoquant le 1er amendement
Des internautes poursuivent Trump en invoquant le 1er amendement
C’est l’organisation Knight First Amendment Institute qui en a fait l’annonce, a rapporté Law.com.

Plusieurs internautes se seraient attirés l’ire du président Donald Trump pour avoir critiqué sa politique ou sa personne. Ainsi, Knight Fisrt Amendment Institute accuse le président et son service de communication d’enfreindre le premier amendement de la Constitution américaine qui protège la liberté d’expression des Américains, en bloquant l’accès des utilisateurs au compte Twitter @realDonaldTrump.

« Le président et ses conseillers ont, de façon extrêmement active fait du compte @realDonaldTrump un canal de communication clé entre le président et le public », explique l’organisation dans un communiqué.

Elle estime que le compte, puisqu’il sert de tribune, est un «forum public». « Ce qui veut dire que le gouvernement ne peut pas en exclure des gens, simplement à cause de leurs opinions », dit-elle.

Lorsqu’un utilisateur bloque un autre, ce dernier ne peut plus interagir avec lui, ni même lire ses tweets.

La plainte a été déposée devant un tribunal new-yorkais et implique pour le moment sept utilisateurs bloqués. Elle vise le président des États-Unis, le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, et Daniel Scavino, chargé des réseaux sociaux auprès du président.

Knight Fisrt Amendment Institute avait déjà publié une lettre le 6 juin, appelant Trump a débloquer les utilisateurs représentés, ainsi que d’autres qui ont été bloqués pour des raisons similaires.
2593

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires