Nouvelles

Trois juristes nommés Patriotes de l'année!

Main image

Diane Poupeau

2019-01-29 14:30:00

Qui sont ces juristes qui se sont vus décerner ce prestigieux titre de la Société Saint-Jean-Baptiste?

Guillaume Rousseau, Éric Poirier et François Côté sont les lauréats du prix Patriote de l’année 2018-19.
Guillaume Rousseau, Éric Poirier et François Côté sont les lauréats du prix Patriote de l’année 2018-19.
Le professeur Guillaume Rousseau et les avocats François Côté et Éric Poirier se sont vus décerner le titre de Patriote de l’année 2018-19 par la Société Saint-Jean-Baptiste.

Ce titre est attribué depuis 1975 à des personnes qui se distinguent dans la défense des intérêts du Québec et des luttes démocratiques des peuples. Parmi les anciens récipiendaires, on compte notamment Jacques Parizeau, Bernard Landry, Camille Laurin et Fred Pellerin.

Ils se verront également décerner la médaille Bene Merenti De Patria qui récompense depuis 1923 « les mérites d’un compatriote ayant rendu des services exceptionnels à la patrie ».

Trois militants d'exception

« C'est un honneur singulier de se retrouver dans les pages de l'Histoire aux côtés de grands noms de la nation. Nous en sommes très fiers et ressentons un profond sentiment de reconnaissance. Ça nous donne également envie de poursuivre notre engagement » a réagi Me François Côté au téléphone.

La Société Saint-Jean-Baptiste a entendu cette année honorer « trois jeunes juristes et militants d’exception qui, par leur action commune, ont grandement contribué à l’avancement du statut de la langue française et de la recherche sur le droit linguistique au Québec ».

Guillaume Rousseau, François Côté et Éric Poirier sont en effet les auteurs de l'ouvrage Le droit linguistique au Québec paru aux éditions LexisNexis au Québec.

Victoire contre les barreaux

Mais ce titre salue aussi leur engagement au cours du printemps 2018 contre le Barreau du Québec et le Barreau de Montréal en assemblée générale extraordinaire. On se souvient en effet que les Barreaux de Québec et de Montréal avaient demandé l'an passé à la Cour supérieure l’invalidation de toutes les lois québécoises.

Les barreaux déploraient que ces lois n’aient pas été adoptées simultanément en français et en anglais à l'Assemblée nationale, conformément à l'article 133 de la Loi constitutionnelle de 1867. Ces procédures avaient été retiré après un vote en assemblée générale extraordinaire Me François Côté avait particulièrement plaidé pour la tenue de cette assemblée.

Les heureux élus recevront leur médaille dans le cadre d'une cérémonie officielle qui se déroulera le 8 février prochain, à 19 heures, à la maison Ludger-Duvernay à Montréal.
7891

24 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 ans
    Avocat
    Bravo collègues!

  2. Dito
    Grosse performance
    François Côté a livré une performance à l'Assemblée extraordinaire "for the ages", pardonnez-moi l'anglicisme dans ce contexte.

  3. Aanonyme
    Aanonyme
    il y a 5 ans
    Effectivement
    Grâce à l'intervention de ces patriotes nous continueront à avoir des versions anglaises pourries mais officielles, permettant des arguments stériles et peut-être même des acquittements non mérités. Chapeau confrères!

    • Ann Robitaille
      Ann Robitaille
      il y a 5 ans
      Mme
      Grâce à eux, nous aurons droit à des traduction en français de qualité

  4. Court-bouillon
    Court-bouillon
    il y a 5 ans
    On a ici des gens avec des colonnes
    Bravo à ces trois juristes de la trempe des grands. Qui n'ont pas peur d'être catégorisés comme étant passéistes car attachés aux valeurs fondamentales que sont la patrie, la langue, la nation. Pas besoin d'être un multiculturaliste propagandiste niant la réalité québécoise pour être une « personne bien ». On peut être ouvert sur le monde tout en étant sensible au sort des nôtres, se préoccuper du genre humain tout en ayant à coeur de ne pas voir sa différence culturelle effacée.

    Encore bravo.

  5. Mk
    Admirable
    Bravo messieurs, tous le Québec devrait s'inspirer par vous plutôt que de faire le mouton rouge.

    • Me
      "Tous le Québec???"
      "Tous le Québec" au lieu de "tout le Québec" et "s'inspirer par vous" au lieu de "s'inspirer de vous"...

      Comme quoi on peut être patriote et pourri en orthographe.

  6. DSG
    Don't congratulate them
    These separatists are killing the economy and making it difficult to get the best shows on Netflix. Why are you encouraging them?

  7. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 ans
    Anglicismes
    Excusons- nous en effet pour tous les anglicismes et , en fait, pour la langue anglaise tout court qui n'a pas sa place ici - c'est ça être "patriote" !

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 ans
      La langue anglaise n'a pas sa place ici ...
      Et pourquoi la langue anglaise n'a pas sa place ici?

    • W
      Me
      "Excusons- nous en effet pour tous les anglicismes et , en fait, pour la langue anglaise tout court qui n'a pas sa place ici"

      Rendez-vous compte à quel point votre commentaire est blessant pour les millers et millers d'anglophones qui sont nés, ont grandi et vivent au Québec?

      Non, non, c'est correct, vous me direz... vous comprenez. Vous avez ===plein=== d'amis anglophones...

      En tout cas, tant et aussi longtemps que l'anglais aura sa place dans la Constitution, il aura sa place au Québec.

      Belle victoire à l'AGM pour le patriotisme... aux dépens de la règle de droit.

    • DSG
      votre commentaire est blessant
      We're not hurt when people say that. It's just stupid. The same people who say that English has no place here are the same people who watch American films dubbed in French and listen to Metallica and Def Leppard. Ca rock bien red, mets-en. If English has no place here go buy Eric Lapointe T-Shirts instead. What was that French hit he had, Les Boys Blues Band? That's culturally profound.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 ans
      révélation!
      Vous devriez vous identifier plutôt que de rester anonyme comme le lâche que vous êtes.

    • Me
      Lâche??
      Anonyme traite DSG de lâche car il demeure anonyme. That's the pot calling he kettle black...

      Très fort... très, très fort...

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 ans
      Réflexion un peu?
      Le commentaire était probablement adressé au commentaire publié à 11:47 et non celui de DSG.

      Pas très fort votre analyse. Par très, très fort du tout.

  8. Deborah
    Deborah
    il y a 5 ans
    Avocat et professeur
    Bravo à François Côté !!!
    Je suis très fière de mon professeur. Il est excellent.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 ans
      Ask an immigrant about that!
      Vous ne devez certainement pas être issue de l'immigration pour voir dans les idées qu'il véhicule quoi que ce soit d'intéressant!

      Parlez-en à des immigrants, si vous ne voyez pas le problème vous-même; toute personne devrait avoir le droit de parler n'importe quelle langue, de faire éduquer ses enfants dans n'importe quelle langue, et de servir ses clients dans n'importe quelle langue.

      Est-ce qu'il y a une Charte de la langue anglaise en Ontario ou aux États-Unis ? Non. Parce que eux, ils ont compris.

      Je le répète, parlez-en à des immigrants: on immigre au CANADA pour faire sa vie et élever une famille, pas pour pour s'assimiler à une culture refermée en train de mourir de toute facons.

    • hahaha
      hahaha
      il y a 5 ans
      Vous êtes drôle, Ask an immigrant.
      Il y a trois universités anglophones au Québec.

      Combien d'universités francophones en Ontario, déjà ?

      Ah oui, vous écrivez "toute personne devrait avoir le droit de parler n'importe quelle langue, de faire éduquer ses enfants dans n'importe quelle langue".

      Bravo pour la démonstration d'absence de crédiblité !

      I rest my case.

    • Court-bouillon
      Court-bouillon
      il y a 5 ans
      Wow toé chose
      Vous êtes le problème. Jamais lu un discours autant colonisateur que colonisé. Assimilez-vous pis sacrez donc patience à ceux qui ne veulent pas mourir.

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 5 ans
      "Ask an immigrant" ? Lequel ???
      Ce choix détermine la réponse !

      L'immigrant qui vomit tout ce que le Québec représente ne répond pas la même réponse que l'immigrant reconnaissant, respectueux et soucieux de s'intégrer.

      Radio-Canada aime bien nous beurrer du Kim Thuy et du Boucar Diouf à longueur de journées, mais les parents de Kim Thuy et le sympatique Boucar ne sont pas représentatif d'une proportion importante des nouveaux arrivant: celle qui se torche du Québec et des Québécois.

  9. Urbain
    Urbain
    il y a 5 ans
    À dit Lord Durham
    Il n'y a pas de chartes de la langue anglaise en Ontario ou aux États-Unis .... parce qu'il s'agit de la langue dominante mondialement et quasi-monopolistique en Amérique du Nord. Pas vraiment de danger pour eux. Soyez certain que si un jour c'est le cas, ils ne se gêneront pas.

    Les immigrants veulent immigrer au QUÉBEC-Canada pour "faire sa vie" et "élever une famille", pas de problème. Si c'est pour mépriser sa culture d'accueil québécoise de la même manière que vous le faites et simplement parler l'anglais il y a 9 autres provinces et 3 territoires pour ça. Pour vous aussi d'ailleurs.

  10. Proudly cultural
    Proudly cultural
    il y a 5 ans
    Appaling...
    The whole ideology behind this so-called charter is to enforce a linguistic identity upon people that would prefer to be left alone, in peace, with their own identity - and make them face heavy penalties should thay fail to fall in line.

    For the pure-laine, any other identity than pure-breed white catholic francophone is intolerable and must be purged. THIS is the true purpose of the charter - a name it does not deserve. You call that patriotism ? I have another word for it...

    Those guys are getting a medal for that ? They should have their passports revoked - they are clearly NOT Canadian!

    When are we finally going to have a government courageous enough to uphold true human rights and repeal this horrendeous legislation ?

  11. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 ans
    Folie
    Faut se calmer mon vieux. La Charte est une loi adoptée de manière démocratique. La plupart des gens sont d'accord avec son contenu. La Charte n'empêche personne de parler une autre langue que le français. Elle vise seulement à assurer l'utilisation du français dans le monde du commerce, de l'emploi et de l'administration. Je ne vois vraiment pas pourquoi leurs passeports devraient être révoqués. Avec égards, je crois que vous êtes complètement fêlé.

  12. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 ans
    "people that would prefer to be left alone, in peace, with their own identity"
    La formulation "people that would prefer to be left alone, in peace, with their own identity" décrit le comportement des québécois de souche ou faisant partie de l'imigration plus ou moins récente qui s'est intégrée, et le comportement de ces imigrants qui surfent sur la doctrine multiculturaliste pour se comporter de façon ingrate et insolente.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires