Opinions

COVID-19 : doit-on en vouloir aux compagnies aériennes?

Main image

Me Ivan Tchotourian

2020-11-10 11:15:00

La position adoptée par les compagnies aériennes canadiennes soulève de très vives critiques dans l’opinion publique. Un pro du droit explique...

6288

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 3 ans
    Quelle foutaise!
    "En refusant le remboursement, les compagnies aériennes sacrifient certes l’intérêt des voyageurs. Néanmoins, leur survie impose un tel choix."


    On a là un bel exemple de faux dilemme.

    La vrai question est plutôt "comment se fait-il que les compagnies aériennes aient pu structurer leurs opération de telle manière à ce qu'elles soient incapables de rembourser sans périr?".

    La réponse à cette question se trouve dans la gestion néolibérale des grandes entreprises, et le laisser aller des tribunaux et des législateurs, à laquelle le nouveau paragraphe 122(1.1) LCSA ne changera rien.

    Tant que le droit de l'insolvabilité permettra des restructurations qui se foutent des fonds de pensions, des créanciers non garantis, du droit contractuel de base (celui qui parle des obligations corrélatives de transporter et de verser une somme d'argent au transporteur), et des investisseurs, sans compter la morale la plus élémentaire, les grandes entreprises continueront de se foutre des consommateurs.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires