Nominations

Une nouvelle présidente mondiale pour un géant du droit

Main image

Audrey Bonaque

2021-12-20 12:00:00

Norton Rose Fulbright a révélé l’identité de sa nouvelle présidente mondiale. Retour sur son parcours…

Me Farmina Bi. Source : Norton Rose Fulbright
Me Farmina Bi. Source : Norton Rose Fulbright
Me Farmina Bi occupera la fonction de présidente mondiale de Norton Rose Fulbright à partir du 1er janvier 2022.

« Je suis heureuse d’être nommée présidente mondiale et je suis impatiente de travailler avec mes formidables collègues de partout dans le monde afin d’entretenir notre culture d’inclusion et d’innovation », a-t-elle affirmé.

Elle succède ainsi à Shauna Clark, qui occupait ce poste depuis le 1er janvier 2021. Chaque année, une personne d’une région différente est nommée à ce poste.

« Farmida Bi s’est distinguée à titre de leader au sein de notre cabinet et d’avocate primée dans le milieu des affaires à l’échelle mondiale. J’aimerais remercier Shauna Clark, notre présidente mondiale sortante, pour sa contribution à ce poste, et je me réjouis de travailler avec Farmida pour que nous soyons un cabinet encore meilleur pour nos clients et nos membres. » a dit Gerry Pecht, chef de la direction mondiale de Norton Rose Fulbright.

Basée à Londres, elle est associée au cabinet depuis 2008. Elle possède plus de 25 ans d’expérience en marchés des capitaux et financement islamique.

Depuis 2018, elle agit également à titre de présidente, Europe, Moyen-Orient et Asie du cabinet. Son mandat a été renouvelé plus tôt cette année.

Sa pratique est axée sur les marchés des capitaux d’emprunt. Elle s’intéresse notamment au rôle que le financement islamique, comme modèle de financement éthique, pourrait jouer pour favoriser le financement de projets ESG visant à promouvoir les objectifs de développement social des Nations Unies.

Elle s’implique dans plusieurs organisations à titre de présidente dont le centre des arts Barbican Centre Trust et l’organisme Patchwork Foundation.

En plus de figurer sur la liste des cinq femmes musulmanes les plus influentes de Grande-Bretagne du Times, elle a été récompensée avec le titre de Commander of the Most Excellent Order of the British Empire lors de la Queen’s Birthday Honours en 2020. Elle a également figuré sur le « Top 20 Most Influential in Legal Services 2021 » du Financial News et a fait partie des « 100 Most Influential Women in European Finance » de 2019 à 2021.

Diplômée en droit du Collège Downing, elle a obtenu le titre de solicitor en 1992 et a été admise au Barreau de New York en 1999.
3290

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires