Nouvelles

La sculpture d’une avocate…

Main image

Gabriel Poirier

2021-05-21 13:15:00

Une avocate de Saint-Roch se voit attribuer un hommage surprenant : elle est désormais associée à une œuvre…

Me Sylvie Bougie. Photo : Site web de Vigi services juridiques
Me Sylvie Bougie. Photo : Site web de Vigi services juridiques
Vous rêvez d’être affilié à une sculpture ?

L’avocate de Saint-Roch, Me Sylvie Bougie, a eu droit à une telle reconnaissance.

« J'ai planifié beaucoup de choses dans ma carrière et dans ma vie personnelle mais jamais je n'aurais cru un jour ÊTRE ASSOCIÉE à une OEUVRE ! », a déclaré la Barreau 2006 sur son compte LinkedIn.

Le duo d’artistes Atwood s’est en effet associé au Musée national des beaux-arts du Québec, pour proposer un « mariage » entre des habitants de Québec et des œuvres du musée, a déclaré le MNBAQ.


Source : Sylvie Bougie / LinkedIn

Sur le site internet du MNBAQ, la guide-animatrice Danielle Boutin associe cette oeuvre, intitulée La Cavalière, au parcours de Me Bougie.

« Cette sculpture agrandie d’une miniature évoque le besoin de prendre sa place, l’élan, la liberté qui poussent Sylvie à se dépasser dans sa vie professionnelle. »

Entrepreneur, Me Sylvie Bougie a fondé en 2009 son propre cabinet, Vigi services juridiques. Elle a obtenu dernièrement deux récompenses lors du 29e Gala Jeune Personnalité d’Affaires de la Jeune chambre de commerce de Québec.
6000

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 2 ans
    L'avocate aussi semble sculpturale !
    Cette annonce serait-elle le signe annonciateur d'un retour de balancier? Un éloignement de l'art contemporain, pour renouer avec le beau et avec le savoir faire des maitres de jadis?

    Des déesses sculptées dans le marbre, c'est autrement plus inspirant que le homard à 10 M$ de Jeff Koons!

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires