Nouvelles

Portrait du nouveau juge à Sherbrooke

Main image

Radio -canada

2021-06-07 14:15:00

Un avocat vient d’être récemment nommé juge à la Cour du Québec. Voici son portrait…

Benoît Gagnon. Source : Radio-Canada
Benoît Gagnon. Source : Radio-Canada
Avocat à l’aide juridique à Sherbrooke depuis 2006, Benoît Gagnon a été nommé juge, jeudi, à la Cour du Québec.

Celui qui occupait depuis cinq ans le poste de directeur à la section criminelle et jeunesse du Centre communautaire juridique de l'Estrie siégera comme magistrat à la chambre criminelle et pénale, à Sherbrooke.

Benoît Gagnon est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université Laval. Il a été admis au Barreau en 2005.

Je pense que Benoît Gagnon effectuera un excellent travail pour rendre justice. Comme avocat à l’aide juridique, il était à l’écoute de ses clients, et je suis convaincu que cette écoute va se poursuivre dans son travail de juge, souligne le directeur de l’aide juridique en Estrie, Me Philippe Gilbert.

« La Cour du Québec sera gagnante avec cette nomination », déclare Me Philippe Gilbert, directeur général de l'aide juridique en Estrie

Un avocat très impliqué

Benoit Gagnon était très impliqué dans le monde juridique à Sherbrooke avant sa nomination.

Comme représentant du comité des affaires criminelles et pénales du Barreau de Saint-François, il a fait partie de l’équipe qui a géré le plan de contingence au palais de justice de Sherbrooke pendant la pandémie de COVID-19.

Le nouveau juge a aussi fait partie des instigateurs du Programme d’accompagnement justice - santé mentale (PAJSM) dans le district judiciaire de Saint-François, qui regroupe avocats de la défense, procureurs aux poursuites criminelles, juges et travailleurs sociaux. Depuis 2017, ils travaillent ensemble pour trouver une solution adaptée aux personnes vivant avec des problèmes de santé mentale, et qui sont fréquemment confrontées au système de justice.

Benoit Gagnon a aussi été impliqué dans le programme d’adaptabilité sociale relative aux constats d’infraction à la cour municipale de Sherbrooke.

Un chapeau de chargé de cours

Jusqu’à sa désignation comme juge, il assumait des charges de cours au programme de maîtrise en droit criminel et pénal à l’Université de Sherbrooke, ainsi qu’à l'École du Barreau du Québec.

C’est le ministre de la Justice du Québec, Simon Jolin-Barrette, qui a annoncé la nomination de Benoit Gagnon au même moment que celles des avocates Annick Boivin et Nathalie Drouin, qui siégeront respectivement à la Chambre de la jeunesse, criminelle et pénale ainsi que civile à Baie-Comeau, et à la Chambre civile à Longueuil.
5903

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires