Nouvelles

Quand l’IA simplifie la revue de contrat

Main image

Didier Bert

2022-04-08 14:15:00

La legaltech Della mise sur l’intelligence artificielle pour soulager les juristes dans la revue de contrat.

Christophe Frèrebeau. Source: LinkedIn
Christophe Frèrebeau. Source: LinkedIn
Le temps passé sur la revue d’un grand volume de contrats peut s’avérer coûteux.

La legaltech franco-britannique Della a compris cet enjeu: elle a développé un outil d’intelligence artificielle (IA) capable d’automatiser cette tâche. Cet IA apprend et s’améliore en permanence à chaque fois qu’elle est utilisée.

L’histoire de Della a commencé lorsque le fondateur, Christophe Frèrebeau, a failli rater la vente d’une entreprise en raison d’une mention cachée dans un contrat.

L’avocat définit un cahier de charges et des listes de contrôle, sur lesquels Della se base pour effectuer la revue de contrat. La plupart des compétiteurs de Della se base sur des modèles de détection de clauses. La firme européenne, de son côté, utilise une approche fondée sur les questions spécifiques de l’utilisateur. Cela permet à l’application d’être utilisée dans n’importe quel secteur d’activité, et dans différentes juridictions.

L’application peut extraire les termes principaux utilisés dans les contrats, comme repérer ce qui n’est pas en ligne avec le cahier des charges. Des litiges potentiels peuvent ainsi être repérés automatiquement.

L’IA de Della est entraînée pour répondre aux questions standards dans les dossiers de fusions-acquisitions et pour les vérifications diligentes. Elle est capable d’analyser un contrat de travail, un bail, un appel d’offres, un document de prêt, ou un contrat de franchise.

La legaltech travaille avec des cabinets d’avocats, dont Fidal le plus grand cabinet d’avocats en France, comme avec des entreprises, en Europe et aux États-Unis. Elle a revu son modèle d’affaires, qui était généraliste au départ. En se spécialisant sur la revue de contrat, la legaltech dit avoir suscité davantage d’intérêt sur le marché.

L’application mise sur le marché en 2020 vient de conclure une levée de fonds de 2,5 millions de dollars pour développer sa présence internationale, relève Artificial Lawyer. Elle vient se placer parmi les acteurs du marché que sont LexCheck et BlackBoiler, qui ont levé des montants équivalents depuis deux ans.

Aux États-Unis, Della entend étendre ses capacités à des cas spécifiques tels que l’aide à l’examen de contrats de franchise complexes.
3245

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires