Nouvelles

Trois séries judiciaires à dévorer

Main image

Katia Tobar

2022-07-08 15:00:00

Droit-inc. a sélectionné pour vous trois séries judiciaires à regarder pendant les weekends pluvieux de l’été. Si jamais vous ne comptez pas décrocher du boulot!

When They See Us. Source: Netflix
When They See Us. Source: Netflix
''When They See Us''

Voilà une mini-série, inspirée de faits réels, qui risque de hanter vos nuits… ''When they see us (Dans leur regard)'', réalisée par Ava DuVernay, raconte une des pires erreurs judiciaires des États-Unis : l’affaire ''Central Park Five''.

Au printemps 1989, cinq adolescents afro-américains, âgés de 14 à 16 ans, sont arrêtés pour le viol et la violente agression d’une joggeuse à Central Park. La victime, laissée pour morte, n’a aucun souvenir de l’agression.

Les droits des accusés, Kevin Richardson (Asante Blackk, dont l’interprétation du plus jeune des accusés pourrait bien vous tirer des larmes), Korey Wise (Jharrel Jerome, récompensé pour son rôle par un Emmy Award), Raymond Santana (Freddy Miyares), Antron McCray (Caleel Harris) et Yusef Salaam (Ethan Herisse) sont bafoués. Plusieurs sont interrogés sans présence parentale, pendant des heures. Ils sont privés de sommeil et de nourriture, battus, jusqu’à ce qu’ils acceptent de signer des aveux.

La série, divisée en quatre parties, revient sur leur accusation par une procureure aveuglée par la lutte contre les crimes sexuels, le procès, et leurs années en prison pour mineurs et pour adultes en ce qui concerne l’accusé le plus âgé (Korey Wise).

Parmi les avocats de la défense, on retrouve Joshua Jackson dans le rôle de Michael Joseph.

À noter que la série a été nominée 16 fois aux Primetime Emmy Award.

The Lincoln Lawyer. Source: Netflix
The Lincoln Lawyer. Source: Netflix
''The Lincoln Lawyer''

Avez-vous déjà rêvé de pratiquer à Los Angeles? Le soleil, les plages, le surf, les gros clients… Avec ''The Lincoln Lawyer (La Défense Lincoln)'', dernière adaptation de la série littéraire à succès signée par l’Américain Michael Connelly, vous pourrez vous laisser emporter dans cette vision romancée et très stéréotypée du métier d’avocat.

Dans les dix épisodes de la première saison, scénarisée par David E. Kelley, on suit l’avocat Mickey Haller (interprété par le séduisant Manuel Garcia-Rulfo), mis sur la touche depuis 18 mois après un accident de surf et un abus d’antidouleurs.

L’avocat ex-toxicomane et divorcé deux fois (allô les stéréotypes) tente de reprendre du service lorsqu’il apprend qu’il hérite du cabinet d’un de ses confrères, assassiné. Et par la même occasion, d’une affaire très médiatisée : il doit défendre un riche informaticien accusé du meurtre de sa femme et de son amant.

Autour de lui gravitent ses deux ex-femmes, Maggie (Neve Campbell), maman de sa fille de 13 ans, et Lorna (Becki Newton), ainsi qu’Izzy (Jazz Raycole), une ex-toxicomane qui passe de cliente à chauffeuse et confidente.

Anatomy of a scandal. Source: Netflix
Anatomy of a scandal. Source: Netflix
''Anatomy of a scandal''

Entre le thriller psychologique et la série judiciaire, on découvre ''Anatomy of a scandal'' (''Anatomie d’un scandale''), créée par David E. Kelley et Melissa James Gibson, et réalisée par S.J. Clarkson.

L’intrigue prend place dans le milieu politique britannique, où un jeune et charismatique ministre en pleine ascension, James Whitehouse (Rupert Friend), est accusé de viol par sa maîtresse Olivia Lytton (Naomi Scott), une jeune employée de son cabinet… Voilà pour le scandale!

Le soutien de sa femme Sophie Whitehouse (Sienna Miller) et mère de leurs deux enfants s’effrite au fur et à mesure que le procès très médiatisé avance. Un procès devant jury, où la notion de consentement est décortiquée par les deux parties : à l’accusation, l’avocate de la Couronne trop impliquée, Kate Woodcroft (Michelle Dockery, la Mary de ''Downtown Abbey'' et son délicieux accent britannique) et Angela Regan (Josette Simon) pour la défense.

La mini-série de six épisodes est l’adaptation d’une nouvelle de l’autrice britannique Sarah Vaughan. Si l’intrigue est quelque peu tirée par les cheveux, on se laisse tout de même porter par la direction artistique soignée des épisodes, et le souci du détail dans la conception des décors. Peut-être un peu aussi par une culpabilisante et agréable impression de voyeurisme face à un scandale politique raconté de l’intérieur.

Partagez-nous en commentaires quelles sont les dernières séries judiciaires que vous avez dévorées.
4549

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires