Nouvelles

Un « robot-avocat » défendra un accusé devant les tribunaux

Main image

Radio -canada

2023-01-18 10:15:00

Un conseiller juridique virtuel soufflera ses recommandations à la personne accusée d’excès de vitesse, grâce à une oreillette…

Joshua Browder, l'inventeur de DoNotPay. Source: Instagram et site werb de DoNotPay
Joshua Browder, l'inventeur de DoNotPay. Source: Instagram et site werb de DoNotPay
L’entreprise américaine DoNotPay a conçu une intelligence artificielle (IA) capable de conseiller un accusé en cour sans qu’il ait besoin d’un avocat ou d'une avocate.

Selon ce que rapporte le magazine New Scientist, le conseiller juridique virtuel soufflera ses recommandations à la personne accusée d’excès de vitesse grâce à une oreillette.

Durant toutes les procédures judiciaires, l’IA fonctionnera à l’aide d’un téléphone intelligent qui écoutera tous les discours et donnera ensuite ses instructions.

L’audience qui aura lieu en février aux États-Unis est considérée comme un test par la compagnie, qui a déjà annoncé qu’elle allait payer l’amende de l’accusé si elle devait être imposée.

L’appareil s'avérerait illégal dans bon nombre de pays, mais son inventeur, Joshua Browder, espère trouver des solutions pour faire en sorte que son invention soit tolérée dans certains cas.
2569

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    C'est la formule Du Proprio, adaptée au droit
    Comme avec Du Proprio, il y aura de gros intérêts financiers derrière ces services, des années de litige contre les autorités publiques contrôlant l'exercice de la profession d'avocat, et à la fin on jugera que les opérateurs de ces systèmes ne sont pas visés par l'interdiction aux non-avocat de pratiquer le droit.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires