Nouvelles

Décès d’une brillante stagiaire en droit

Main image

Didier Bert

2023-07-26 10:15:00

Une stagiaire au ministère de la Justice aurait dû être assermentée prochainement. Elle vient de décéder.

Dominique Gobeil est décédée... Source: Facebook
Dominique Gobeil est décédée... Source: Facebook
Dominique Gobeil s’est éteinte à l’âge de 27 ans à la Maison de soins palliatifs du Saguenay.

Elle avait obtenu son baccalauréat en droit de l’Université Laval, et travaillait au ministère de la Justice en tant que stagiaire, mais elle n’avait pas encore été admise au barreau.

Pourtant, Dominique Gobeil avait déjà fait preuve d’un talent indéniable dans le domaine juridique.

Après un DEC en Art et technologie des médias au cégep de Jonquière, Dominique Gobeil travaille comme journaliste surnuméraire, d’abord au journal ''Le Quotidien'' de Saguenay, puis au journal ''Le Soleil''.

Parallèlement à son travail de journaliste, elle mène des études de droit à l’Université Laval, où elle réussit un certificat en droit avant d’empocher son baccalauréat en droit en 2021.

Dominique Gobeil fait preuve d’une grande activité durant ses études. Elle s’implique comme mentore au Centre de soutien des étudiants au baccalauréat en droit, avant d’être nommée auxiliaire d’enseignement de premier cycle.

À ce poste, elle contribue à adapter les cours en mode virtuel en pleine pandémie. Elle agit aussi comme webmestre pour des cours à distance et elle assure le lien entre l’enseignant et les étudiants éloignés. « Dominique brillait par son implication étudiante », salue la faculté de droit de l’Université Laval, sur son site.

Dominique Gobeil a également été la rédactrice en chef du journal ''Le Verdict'', le média des étudiants de la faculté de droit de l’Université Laval.

Son travail a été remarqué rapidement. En juillet 2022, Dominique Gobeil reçoit le prix du jury décerné par le CMLA (Canadian Media Lawyers Association) et par l’organisme AdIDEM (Advocates in Defense of Expression in the Media) pour ses travaux de recherche universitaire portant sur la liberté de la presse et l’intervention étatique, supervisés par Patrick Taillon, professeur à la faculté de droit de l’Université Laval.

Une fois son baccalauréat en poche, elle suit les cours de l’École du barreau en 2022, avant d’entrer au ministère de la Justice pour son stage final qui devait lui donner accès au Tableau de l’ordre.

Sur la page de l’avis de décès, Normand Boivin, journaliste au Quotidien, se rappelle que « dès son arrivée au journal, j’ai pu compter sur son dynamisme et son intelligence. Dominique était vraiment une fille fantastique que j’appelais affectueusement la p’tite Gobeil. Elle me répondait par son beau sourire. » Il ajoute : « Lorsqu’elle avait décidé de quitter le journal pour aller étudier en droit, j’étais déçu de la perdre, mais j’étais content qu’elle décide d’exploiter au maximum ses talents. »

L’avocate Camille Blouin-Grondin lui rend hommage : « j’ai eu la chance d’étudier avec Dominique au baccalauréat en droit. Elle était une camarade de classe bienveillante et appréciée de tous, en plus d’être une brillante juriste et journaliste. »

La Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i), dont font partie ''Le Quotidien'' et ''Le Soleil'', salue la défunte : « au fil des ans, Dominique a su se démarquer par sa gentillesse, son professionnalisme et son efficacité, relevant haut la main les défis qui lui ont été confiés. Elle laisse chez ses collègues le souvenir d’une jeune femme brillante, travaillante et compétente. »

Dominique Gobeil laisse dans le deuil son conjoint, l’avocat Me Jordan Mayer, ses parents Annie Bélisle et Stéphane Gobeil, ainsi que ses sœurs Gabrielle Gobeil, Joëlle Gobeil et son frère Nicolas Gobeil.
95778

5 commentaires

  1. Fauveau Daniel
    Fauveau Daniel
    il y a 8 mois
    Mr
    Mes condoléances à la famille et amis.triste nouvelle partir si jeune .elle restera dans vos cœurs pour toujours.Quelle repose en paix.

  2. Kathy
    Du respect
    C'etait une FEMME et non une fille. Un peu de respect Svp.

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 8 mois
    Question
    Morte de quoi

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a 8 mois
      Cause probable du décès
      L'avis de décès mentionne, outre les remerciements à la maison de soins palliatifs de Saguenay "En mémoire de Dominique la famille vous propose de faire un don à Cancer Saguenay". Je crois qu'il est possible d'en déduire qu'elle est décédée des suites d'un foutu cancer.

      Reste que c'est quand même déplacé comme question. Offrir ses sympathies aux proches est suffisant et un commentaire beaucoup plus approprié.

  4. kokora ama
    kokora ama
    il y a 8 mois
    une femme si brillante
    comme une étoile filante ,elle brille très forte que les autres étoiles mais passe très vite ...courage à sa famille les parents doivent pas enterrer leurs enfants ..rip femme

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires