Proces Delisle

L’ex-juge Jacques Delisle fixé sur son sort en avril

Main image

Radio -canada

2022-02-24 12:00:00

Y aura-t-il un deuxième procès ou non ? C’est ce que déterminera le juge Émond dans l’affaire impliquant l’ex-juge accusé de meurtre de sa femme. Voici les détails…
L'ex-juge Jacques Delisle. Photo : Radio-Canada
L'ex-juge Jacques Delisle. Photo : Radio-Canada
L'ex-juge Jacques Delisle sera fixé sur son sort au plus tard le 8 avril.

Le juge Jean-François Émond a annoncé mercredi matin qu'il allait rendre à cette date sa décision sur la requête en arrêt des procédures présentée par Jacques Delisle.

Le juge Émond a souligné qu'il pourrait même rendre sa décision plus tôt, si son jugement était prêt avant le 8 avril.

L'ex-juge accusé du meurtre de sa femme a obtenu un deuxième procès, se disant victime d'une erreur judiciaire.

Il veut maintenant faire annuler ce second procès, car il y a eu des abus de procédures de la part de l'État, selon lui.

Délais déraisonnables?

Selon ses prétentions, des experts de la Couronne ont mal fait leur travail, ce qui empêcherait la tenue d'un nouveau procès juste et équitable.

Au surplus, les avocats de Jacques Delisle ont plaidé que ces erreurs ont causé des délais déraisonnables, qui militent également pour l'arrêt des procédures.

Les procureurs du Directeur des poursuites criminelles et pénales réfutent ces allégations et soutiennent que le deuxième procès doit avoir lieu.

Le juge Émond a entendu les arguments des avocats à l'automne, avant de mettre la cause en délibéré.

Jacques Delisle a été reconnu coupable en 2012 du meurtre prémédité de sa conjointe, Nicole Rainville.

L’ancien juge de la Cour d’appel, qui est maintenant âgé de 86 ans, soutient qu'il ne s'agit pas d'un meurtre, mais d'un suicide.

2902
Publier un nouveau commentaire
Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires