Nouvelles

Décès d’un professeur émérite de droit

Main image

Didier Bert

2023-07-27 10:15:00

Un notaire et professeur de droit à l’Université de Montréal est décédé. Retour sur sa carrière…

Pierre Ciotola n’est plus… Source: Dignité Mémorial
Pierre Ciotola n’est plus… Source: Dignité Mémorial
Le notaire Pierre Ciotola s’est éteint à l’âge de 80 ans.

Notaire de formation, Pierre Ciotola s’est consacré à l’enseignement universitaire. Il a enseigné le droit civil économique durant 38 années à la faculté de droit de l’Université de Montréal. Il était un spécialiste du droit des sûretés, du droit des successions, du droit des régimes matrimoniaux et du droit des biens.

Pierre Ciotola a eu un rôle de premier plan durant ces presque quatre décennies. Il a dirigé le programme de droit notarial de 1987 à 1992. Il aura été le premier titulaire de la Chaire du notariat de 2002 à 2004. Il a mis sur pied le cycle de Conférences Roger-Comtois en droit notarial.

Passionné d’enseignement, il était reconnu pour intégrer de manière ingénieuse le multimédia dans ses cours. Il a été le premier professeur de la faculté de droit à se lancer dans la conception d’un cours en ligne.

L’Université de Montréal a décerné à Pierre Ciotola le titre de professeur émérite, lors de son départ en retraite en mai 2007, soulignant « sa remarquable carrière en enseignement ».

Lors de cet événement, l’Association des professeures et professeurs retraités de l’Université de Montréal avait souligné la contribution de Pierre Ciotola : « Pédagogue hors pair, ses cours ont toujours été très fréquentés et ses anciens étudiants ne tarissent pas d'éloges à son égard. D'ailleurs, ses étudiants obtiennent leur diplôme dans une proportion largement supérieure à la moyenne. Fait remarquable, les mémoires de maîtrise qu'il a dirigés se sont presque tous distingués par l'obtention d'un prix ou par une publication. »

Pierre Ciotola a reçu le prix d’excellence Pierre-Duquet décerné par la Chambre des notaires du Québec en reconnaissance de sa contribution à l'enseignement universitaire.

Avec le professeur Jean Hétu, Pierre Ciotola a publié l’ouvrage ''La Faculté de droit de l'Université de Montréal et le notariat : 125 ans de formation'', publié aux Éditions Thémis. Les deux auteurs ont été récompensés par le prix Rodolphe-Fournier.

Le chercheur en droit a collaboré à diverses revues juridiques. Il est l’auteur ou le coauteur d’une soixantaine d’études juridiques et d’articles de doctrine.

En 2012, les collègues et les amis de Pierre Ciotola publient l’ouvrage ''Mélanges Pierre Ciotola'', aux Éditions Thémis, sous la direction de Brigitte Lefebvre et Antoine Leduc. Ce livre souligne l’importance de ses écrits et son apport exceptionnel à l’enseignement.

Sur la page de l’avis de décès, Jean-Louis Baudouin, ancien juge de la Cour d’appel, rend hommage au défunt : « Pierre a été un fidèle compagnon à la faculté et une personne toujours prête à aider ses collègues. Il a été très apprécié de tous. C’est une lourde perte pour tous. »

Pierre-Claude Lafond, professeur de droit à la faculté de droit de l’Université de Montréal, s’adresse au défunt: « Vous fûtes une inspiration pour moi, avec votre grand souci de la pédagogie et votre proverbial sens de l'humour dans l'enseignement. Vous avez démontré que l'on pouvait enseigner le droit sérieusement et avec rigueur sans se prendre au sérieux. Vous m'avez fait confiance et m'avez offert ma première expérience d'enseignement alors que vous dirigiez mon mémoire de maîtrise en droit de la consommation. J'ai beaucoup appris de vous. Merci pour votre influence et votre générosité. »

Claude Fabien, professeur honoraire et ex-doyen de la faculté de droit de l’Université de Montréal salue celui qui aura été son collègue durant 30 années: « Tu as consacré toute ta carrière à la Faculté de droit. Tu as accompli avec excellence et fidélité toutes les facettes de ta fonction professorale. On te trouvait toujours à ton bureau, même à des heures tardives. »

Pour sa part, Antoine Leduc, avocat chez Lapointe Rosenstein Marchand Melançon témoigne: « il fut mon directeur de recherches à la maîtrise ainsi que mon directeur de thèse au doctorat, et j’ai eu l’immense privilège de bénéficier de sa science et de sa proverbiale générosité. Je lui en serai éternellement reconnaissant. »

« Pierre Ciotola n'a pas pratiqué comme notaire, car Roger Comtois l’avait remarqué durant ses études, et lui avait dit qu’il devrait faire une maîtrise et des études doctorales, et qu’il serait ensuite engagé comme professeur. Il était un bon pédagogue, qui savait transmettre le savoir à la fois avec sérieux et avec un humour unique », précise Antoine Leduc.

Pierre Ciotola laisse dans le deuil ses quatre nièces.
9873

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 10 mois
    J'en garde un excellent souvenir
    J'ai eu la chance d'avoir suivi le cour de sûreté donné par Me Ciotola au milieu des années 1990. Étant alors un étudiant "mature" j'ai su apprécié son sens de l'humour unique basé sur des référence historique qui laissaient les étudiants "plus jeunes" dans la brume... C'est une triste nouvelle.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires