Nominations

Une avocate rejoint ce cabinet en droit familial

Main image

Camille Dufétel

2023-02-01 08:30:00

Une avocate rejoint un cabinet en droit familial… Un statut rassurant, alors qu’elle avait une autre proposition comme avocate à son compte. Qui est-elle ?

Me Letchmie Christélie Jeanty. Source: Devichy Avocats
Me Letchmie Christélie Jeanty. Source: Devichy Avocats
Elle avait repéré l’annonce de l’offre d’emploi sur… Droit-Inc. Me Letchmie Christélie Jeanty, avocate en droit familial et protection de la jeunesse, a rejoint Devichy Avocats à Montréal le 16 janvier.

« C’est une équipe jeune, dynamique, qui a beaucoup d’expansion, et je trouve ça honorable », pointe la Barreau 2022 qui s’apprête à travailler entre autres sur des mandats de garde d’enfants, de pensions alimentaires, de divorces et de patrimoine familial.

Lors de son entrevue auprès de Me Veronica Vallelonga, chez Devichy Avocats, Me Jeanty estime que le contact a été bon, et juge depuis son arrivée l’équipe accueillante, compréhensive et « là pour aider ».

Elle précise qu’un programme de mentorat a été mis en place pour les avocats qui débutent.

L’avocate venait de compléter un stage au sein de DLB Justice Avocates et Médiatrices. Elle avait déjà travaillé pour ce cabinet à l’occasion d’un stage en technique juridique, spécialisation qu’elle avait étudiée au Collège Ahuntsic.

Me Jeanty avait alors déjà en tête l’idée de devenir avocate et d’effectuer son stage en droit au même cabinet puisqu’elle y avait apprécié son expérience. Ce qu’elle a fait, en droit familial, après son baccalauréat en droit obtenu à l’Université du Québec à Montréal.

Une proposition mise de côté

Ce cabinet dont le domaine de pratique principal est le droit familial, se spécialise aussi et notamment en protection de la jeunesse. Me Jeanty y rédigeait par exemple des demandes de divorce, de garde, de pensions alimentaires, travaillait un peu sur des dossiers d’enrichissement injustifié et rédigeait des mises en demeure.

« Les deux avocates indépendantes qui ont créé le cabinet m’ont proposé de les rejoindre à titre d’associée, mais je trouvais qu’il me fallait un peu plus de pratique », précise Me Jeanty, qui ne voulait pas directement se lancer en tant que travailleuse autonome.

Le domaine juridique a toujours été le choix numéro un de Me Jeanty qui n’avait pas de plan B, et qui souhaitait se spécialiser en droit familial pour faire une différence dans la vie de ses clients.

Originaire d’Haïti, Me Jeanty adore dessiner pour « déconnecter » du milieu juridique, et précise que son père a lui-même étudié le droit.

« Je ne sais pas si c’est ce qui a guidé à 100 % mon choix, mais en grandissant, ça a toujours été ma volonté de devenir avocate », pointe-t-elle.

Me Jeanty s’est démarquée à plusieurs reprises durant son parcours. Elle a reçu trois distinctions en 2018 dont le Prix de la cohorte au Collège Ahuntsic, qui souligne l’excellence académique.

Elle a aussi reçu la Bourse de la Fondation du Collège Ahuntsic et de la compagnie JLR, d’excellence en technique juridique, et la Bourse Simone-Paquin, d’excellence scolaire et de soutien à la poursuite des études en droit à l’UQÀM.
2830

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    Maitrisez l'artisan avant de développer l'entrepreneur en vous!
    « Les deux avocates indépendantes qui ont créé le cabinet m’ont proposé de les rejoindre à titre d’associée, mais je trouvais qu’il me fallait un peu plus de pratique », précise Me Jeanty, qui ne voulait pas directement se lancer en tant que travailleuse autonome.

    Vous avez tellement bien fait. Attendez quelques années avant de vous lancer à votre compte, si c'est ce qui vous intéresse. Faites-vous les "dents" comme salariée. Se lancer à son compte en début de carrière est souvent suicidaire. Non seulement la courbe d'apprentissage est haute en droit, mais vous devez mener en parallèle tous les aspects de gestion d'un bureau. Maîtrisez votre art avant d'en faire une business. Bon courage dans ce monde parfois ingrat (d'une ex familialiste)

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires