Nouvelles

Grosse transaction dans les chantiers maritimes

Main image

Marie-ève Buisson

2023-11-07 10:15:00

Une compagnie canadienne fait l’acquisition d’un grand chantier maritime finlandais… Qui sont les avocats?

Mes Marc-André Gravel et Charles-Francis Roy. Source: GBV
Mes Marc-André Gravel et Charles-Francis Roy. Source: GBV
Chantier Davie Canada fait l’acquisition du chantier maritime finlandais Helsinki Shipyard.

Cette acquisition aurait été facilitée grâce à un apport de capitaux propres par Davie ainsi qu'un soutien financier substantiel de 110 millions de dollars de la part du gouvernement du Québec.

Cette somme se décompose en une participation de 43 millions de dollars et un prêt de 67 millions de dollars.

Selon le cabinet GBV, qui a représenté Davie, cette transaction permettra au Québec de se positionner de façon stratégique dans le marché international de la construction navale. « Elle permettra également d’attirer au Québec de nombreuses entreprises finlandaises reconnues pour leur expertise de pointe dans le domaine de la construction navale ».

Les avocats du cabinet GBV représentant Chantier Davie Canada sont Me Marc-André Gravel, chef de la direction du cabinet, et Me Charles-Francis Roy.

« Négocier cette transaction internationale complexe a constitué un défi à la fois exigeant et valorisant. Le résultat démontre encore une fois que ce que les Québécois sont capables de faire lorsqu’ils mettent à profit leur créativité et leurs compétences », mentionne Me Gravel.

Il ajoute: « J’ai fondé GBV Avocats dans l’optique de servir les entreprises d’ici avec des solutions juridiques innovantes et créatives, dans le but de créer de la valeur, de la richesse et de faire rayonner la région de Québec et le Québec, ici et ailleurs dans le monde ».

Mes Vincent Frenette, Neil Hazan, Jeff Talbot, Jordan Bouchard , Xiaodi Jin, Tasy Bacolias, Sarah Ettedgui, Cathy Grégoire, Angela Maffei, Joe Takhmizdjian, Alessandro Cotugno et Francis Jacob Roy. Source: BLG
Mes Vincent Frenette, Neil Hazan, Jeff Talbot, Jordan Bouchard , Xiaodi Jin, Tasy Bacolias, Sarah Ettedgui, Cathy Grégoire, Angela Maffei, Joe Takhmizdjian, Alessandro Cotugno et Francis Jacob Roy. Source: BLG
Le cabinet BLG a également représenté Davie dans cette transaction, avec une équipe pilotée par Vincent Frenette et Neil Hazan. Ils ont été épaulés par Jeff Talbot, Jordan Bouchard (Financement), Xiaodi Jin, Tasy Bacolias, Sarah Ettedgui, Cathy Grégoire et Angela Maffei (Entreprise/F&A), Joe Takhmizdjian, Alessandro Cotugno et Francis Jacob (Fiscalité).

Au Royaume Uni, le cabinet Willkie Farr & Gallagher a été impliqué en matière de droit fiscal et de droit corporatif. Le cabinet Mishcon De Reya a quant à lui été impliqué au niveau de l'application du régime de sanctions britanniques associées au conflit ukrainien.

Aux États-Unis, le cabinet Holland and Knight a apporté son expertise sur l'application du régime américain de sanctions découlant du conflit ukrainien.

Tereposky DeRose, cabinet canadien, a fourni son expertise relativement à l'application du régime canadien de sanctions découlant du conflit ukrainien.

Le cabinet finlandais Borenius a contribué à la transaction en fournissant des services en droit corporatif, en droit immobilier, en droit fiscal, ainsi qu'au niveau de l'application du régime de sanctions finlandais découlant du conflit Ukrainien.
3070

1 commentaire

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a 5 mois
    Régime de sanctions découlant du conflit Ukrainien?
    Quelle farce!

    Au Royaume-Uni, plus de 100 entreprises admettent ne pas avoir respecté les sanctions visant la Russie.

    https://www.ft.com/content/233891c0-2c8c-484a-88d3-86ba252d5b31


    Au Canada, on fait mieux: des privilégiées qui demeurent non-identifiés (et qui contribuent certainement au financiement des libéraux) obtiennent des exemptions, pour des raisons également non-identifiées:

    https://www.ledevoir.com/politique/canada/799227/guerre-en-ukraine-ottawa-permet-entreprises-contourner-sanctions-economiques-imposees-russie?


    Chantier Davie, qui au Québec s'est fait humilier par le gouvernement Harper (contrats de 10G$ pour des frégates accordées au ROC), est parti pour faire parti des poirots qui vont accepter d'être commercialement désavantagés.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires