Nominations

Neuf nominations du conseil des ministres

Main image

Didier Bert

2023-11-15 13:15:00

Neuf avocats sont nommés par le conseil des ministres. Qui sont-ils?

Me Stéphanie Cashman-Pelletier,<br />
Me Annie Guillemette, Me Martin Couillard, Me Louis-Charles Dufour-Grégoire et Me Eve-Stéphanie Sauvé. Sources: LinkedIn, PC Avocats, Academos et Fondation du Barreau
Me Stéphanie Cashman-Pelletier,
Me Annie Guillemette, Me Martin Couillard, Me Louis-Charles Dufour-Grégoire et Me Eve-Stéphanie Sauvé. Sources: LinkedIn, PC Avocats, Academos et Fondation du Barreau
Le gouvernement du Québec a procédé à la nomination de neuf avocats à des postes dans la fonction publique.

Me Stéphanie Cashman-Pelletier est nommée commissaire adjointe à la langue française.

Admise au barreau en 1992, l’avocate est secrétaire générale au ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP).

Me Stéphanie Cashman-Pelletier a commencé sa carrière en pratique privée, avant de se joindre au Directeur général des élections à titre de réviseure et membre de la Commission permanente de révision de la liste électorale.

En 2001, l’avocate arrive au ministère des Transports, comme agente de recherche, puis cheffe du service des politiques de sécurité.

Me Cashman-Pelletier est ensuite nommée directrice des politiques et de l'intégrité du territoire au ministère des Ressources naturelles. À partir de 2013, elle est la directrice générale du Registre foncier et Officier de la publicité foncière du MERN, dont elle devient la secrétaire générale ainsi que la directrice du Bureau de sous-ministre.

Me Stéphanie Cashman-Pelletier détient un baccalauréat en droit de l’Université Laval.

Me Annie Guillemette est nommée membre du Tribunal administratif du logement.

Me Guillemette est avocate analyste au sein du Fonds d’assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec.

Auparavant, elle a été avocate au cabinet Barrette & associés avocats, puis chez Promutuel assurance.

Me Annie Guillemette détient un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke.

Me Ross Robins est nommé membre à temps partiel du Tribunal administratif du logement, dont il était déjà membre depuis 2020. Il a été régisseur à la Régie du logement entre 2012 et 2020.

Auparavant, Me Ross Robins a été avocat chez Bergman Aspler & associés. Il est professeur en droit à temps partiel à l’Université de Sherbrooke depuis 1999.

Assermenté en 1987, il a travaillé comme professeur à La Commission des écoles protestantes du Grand Montréal de 1975 à 1982.

Me Ross Robins détient un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke. L’avocat est diplômé en enseignement de l’Université McGill, et il possède un baccalauréat ès arts de l’Université Concordia.

Me Anne-Marie Béchard est nommée membre du Tribunal administratif du travail.

Me Béchard est directrice de l’évaluation foncière et assistance technique aux municipalités chez Gestion FQM.

Assermentée en 2002, l’avocate est d’abord recherchiste à la Cour d'appel du Québec, Me Anne-Marie Béchard exerce ensuite durant 12 ans comme avocate chez Cain Lamarre.

C'est en 2016 qu'elle rejoint Gestion FQM, à titre de directrice de la gestion du capital humain, formation et service d'assistance juridique.

Me Anne-Marie Béchard détient un baccalauréat en droit de l'Université Laval.

Me Martin Couillard est nommé membre du Tribunal administratif du travail.

Me Couillard est avocat depuis dix ans au sein de la firme Perras Couillard Avocats, et précédemment chez Perras Pilotte.

Membre du barreau depuis 1999, l’avocat pratique devant tous les tribunaux québécois, principalement en droit civil, commercial, immobilier, faillite et insolvabilité, municipal, travail et de l’emploi, arbitrage, disciplinaire, assurance et transport.

Me Martin Couillard détient un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke.

Me Louis-Charles Dufour-Grégoire est nommé membre du Tribunal administratif du travail.

Me Dufour-Grégoire est directeur des affaires juridiques de la Fédération des cégeps.

Avant d’être admis au barreau en 2013, il a été conseiller en santé et sécurité du travail chez Gestess.

Une fois devenu avocat, il exerce chez Poupart Dadour Touma et associés, puis il pratique à l'Association des constructeurs de route et grands travaux du Québec.

Me Dufour-Grégoire rejoint la Fédération des cégep en 2018 comme avocat, avant d'être nommé directeur des affaires juridiques deux ans plus tard.

Louis-Charles Dufour-Grégoire détient un baccalauréat droit et un baccalauréat en relations industrielles de l'Université de Montréal. Il est également titulaire d'une maîtrise en droit - prévention et règlement des différends - de l'Université de Sherbrooke.

Me Kevin Horth est nommé membre du Tribunal administratif du travail.

Me Horth est avocat à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail CNESST).

Barreau 2010, Me Kevin Horth a commencé sa carrière d'avocat chez Rancourt, Legault et St-Onge.

C'est ensuite qu'il rejoint pour la première fois la CNESST à titre d’avocat. De 2018 à 2022, il est avocat pour le Secrétariat du Conseil du trésor.

Il a fait son retour il y a un an comme avocat à la CNESST.

Me Kevin Horth détient un baccalauréat et une maîtrise en droit social de l’UQAM.

Me Éric Lemay est nommé membre du Tribunal administratif du travail.

Me Lemay est avocat au contentieux du Syndicat québécois des employées et employés de service SQEES), section locale 298 (FTQ).

Me Éric Lemay a travaillé comme consultant en santé et sécurité du travail chez CF Consultants, puis comme assesseur syndical à la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Parallèlement, il était préposé aux bénéficiaires à l'hôpital Louis-H. Lafontaine.

Assermenté en 2012, Me Éric Lemay a été avocat chez Ratelle, Ratelle & associés. Il exerce ensuite, en pratique privée, avant de rejoindre le contentieux du SQEES en 2020.

Me Éric Lemay détient un baccalauréat en droit de l’UQAM. Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l'activité physique et d'un diplôme de deuxième cycle en administration des sports de l'Université Concordia.

Me Eve-Stéphanie Sauvé est nommée membre du Tribunal administratif du travail.

Me Sauvé est directrice des ressources humaines chez Woods depuis cette année.

Admise au barreau en 1991, Me Eve-Stéphanie Sauvé a d'abord exercé comme avocate plaideuse chez Langlois Robert, puis chez Davies Ward Phillips & Vineberg. Elle pratique ensuite comme conseillère juridique à la FTQ, puis chez Merck Canada, et chez Pharmascience.

En 2009, l'avocate est nommée directrice des affaires juridiques chez Uniboard Canada. Elle occupe ensuite la vice-président aux affaires juridiques et ressources humaines chez Zoom Média, avant d'exercer les mêmes fonctions chez Génome Québec.

Après un passage chez Aimia, Me Eve-Stéphanie Sauvé exerce ensuite chez Simplex Légal, puis elle est nommée vice-présidente adjointe aux affaires juridiques chez Jubilant Draximage. C'est alors Héma-Québec qui la recrute, à titre de directrice du secrétariat général et des affaires juridiques.

Me Eve-Stéphanie Sauvé détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal, et un diplôme de deuxième cycle de bachelor of civil law de l'Université d’Oxford au Royaume-Uni. Elle est médiatrice accréditée et membre de l'Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés (CRHA, CRIA) du Québec.
2951

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires