Nouvelles

Action collective contre une université

Main image

Marie-ève Buisson

2023-11-24 10:15:00

Une demande d’action collective a été intentée contre une université montréalaise. Laquelle?

Mes Eric De Louya, Tom Markakis et Adam Eidelmann du cabinet Eidelmann Law Inc. Sources: LinkedIn et De Louya Markakis
Mes Eric De Louya, Tom Markakis et Adam Eidelmann du cabinet Eidelmann Law Inc. Sources: LinkedIn et De Louya Markakis
Une demande d’action collective a été intentée le 16 novembre dernier contre l’Université Concordia par deux élèves et un professeur juifs.

Cette action découlerait d'un « discours haineux anti-juif, de la réduction au silence des voix juives et de menaces de violence » à l'encontre d'étudiants juifs sur le campus de l'Université Concordia.

Selon les demandeurs, l'Université Concordia n'aurait pas correctement enquêté et répondu aux incidents antisémites dans ses locaux, ce qui aurait permis à l'antisémitisme de proliférer sur ses campus.

En effet, la Concordia Student Union (CSU), qui se présente comme un représentant et un défenseur des questions et des préoccupations des étudiants, aurait été victime « d’une violation des droits de l'homme et de la démocratie ».

Pour les demandeurs, l'Université Concordia aurait été négligente et aurait manqué à son devoir d’enquêter sur les incidents d'antisémitisme visant les étudiants juifs dans les locaux de Concordia.

L’Université aurait également manqué à son devoir de fournir à l'administration une formation sur la façon de traiter et de signaler les agressions verbales, le harcèlement et l'intimidation sur les lieux de Concordia.

Ici, les membres du groupe sont:

a. Tous les étudiants juifs actuellement inscrits à l'Université Concordia ;
b. Tous les étudiants juifs qui ont fréquenté l'Université Concordia au cours des trois dernières années mais qui ne sont plus étudiants à l'Université ;
c. Tous les membres juifs du corps professoral et du personnel actuellement employés à l'Université Concordia ;
d. Tous les membres juifs du corps professoral et du personnel qui ont été employés par l'Université Concordia au cours des trois dernières années, mais qui ne sont plus membres du corps professoral et du personnel de l'Université.

Les avocats représentant les étudiants et le professeur sont Mes Eric De Louya et Tom Markakis du cabinet De Louya Markakis ainsi que Me Adam Eidelmann du cabinet Eidelmann Law Inc.

Les requérants réclament à l’Université Concordia de payer aux membres du groupe des dommages-intérêts de 10,000,000.00$ ainsi que des dommages punitifs évalués à 5,000,000.00$.
3269

3 commentaires

  1. DSG
    Molson Canadian
    We expect better from a university that names its business school after beer.

  2. Raphael
    Raphael
    il y a 2 mois
    Excellent News
    Excellent News

  3. Avocat
    Avocat
    il y a 2 mois
    N'importe quoi
    Les actions collectives sont devenues une farce.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires