Financières des avocats(es)

Miser sur le bon cheval, c’est possible !

Main image

Sophie Ginoux

2022-12-09 13:15:00

L’année 2022 n’a été reposante pour personne en matière de placements financiers… sauf pour les professionnels du droit qui ont misé sur les investissements alternatifs.

Michel Dugal. Source: Shutterstock et la Financière des avocats
Michel Dugal. Source: Shutterstock et la Financière des avocats
Combien d’avocats, de notaires ou de juges ont eu cette année des migraines en voyant fondre leur bas de laine au fil des mois ? Entre une inflation galopante, plusieurs hausses majeures des taux d’intérêt, une guerre en Europe, l’arrivée probable d’une récession et la volatilité extrême des valeurs boursières, beaucoup de placements traditionnels ont subi des dégringolades retentissantes.

Il suffit de jeter un coup d’œil aux chiffres du MSCI (anciennement Morgan Stanley Capital International) pour comprendre la tempête qui frappe les marchés boursiers de la planète. Pour la semaine du 10 novembre dernier, les rendements des actions étaient tous négatifs : -5,5% pour les placements canadiens, -10% pour les européens, et même -17,4% pour les américains. Il y a de quoi donner des sueurs froides à n’importe quel investisseur, surtout si cette situation se répète depuis des mois !

En prime, la situation n’est pas meilleure du côté des obligations, qui ont en moyenne eu un rendement négatif de -12,7% en 2022, ce qui représente une des plus mauvaises années jamais connues pour ce type de placements.

Alors, que faire quand on dispose d’un pécule assez conséquent (un million de dollars et plus) et qu’on est encore plus à risque que d’autres de le voir disparaître en fumée ? La réponse est simple : en profitant de l’association entre la Financière des avocates et des avocats et Fiera Capital.

La force des placements alternatifs

Fiera Capital est une société de gestion de placement indépendante de premier plan qui compte 250 experts sur le terrain à travers le monde et des actifs sous gestion de l’ordre de 160 milliards de dollars. Forte de ce poids économique, cette firme a une approche d’investissement plus sophistiquée que celle des banques avec des placements dits alternatifs réservés à de grandes institutions comme La Caisse de Dépôt.

Toutefois, ces placements non traditionnels, qui ne sont pas corrélés aux indices boursiers, mais plutôt investis dans des filières porteuses (prêts et dette privés, infrastructures, immobilier commercial, agriculture) sont depuis un an accessibles aux membres de la Financière des avocates et des avocats qui disposent de plus d’un million de dollars de fonds.

« En faisant affaire avec Fiera Capital, on bénéficie de l’expertise des plus grands gestionnaires au Canada, et d’une approche centrée sur la gestion du risque et la protection du capital, indique le conseiller Michel Dugal. C’est un net avantage en temps normal, mais c’est une vraie bénédiction quand on traverse des années difficiles comme celle que nous vivons ! »

Des résultats positifs, même en 2022

M. Dugal est dans le vrai. Les stratégies alternatives menées par Fiera Capital ont été à l’origine d’une grande stabilité des rendements, comparé à ce qui passe partout ailleurs.

Par exemple, à la fin du mois d’octobre 2022, alors que tous les signaux étaient au rouge, les investissements de la société de gestion en dette privée se maintenaient au positif (entre +6% et +8% par année depuis les 5 dernières années).

Les actifs réels (immobilier diversifié, infrastructure mondiale et agriculture mondiale) étaient eux aussi bénéficiaires avec des rendements de +3% à +10% en 2022, et entre +5% et +9% par année depuis 5 ans. Et même les actions, malmenées sur les marchés mondiaux, n’accusaient qu’une baisse de -0.4% (comparée à un taux de -6.2% pour l’indice).

On peut donc dire sans hésitation que la saine gestion opérée par Fiera Capital a permis à ses clients de naviguer bien plus sereinement que les autres en eaux troubles.

« C’est la logique du juste milieu, explique M. Dugal. On se déploie pleinement les bonnes années, on amortit lors des années difficiles, et on reste en tout temps dans les corridors de sécurité. Et cela, seuls des gestionnaires de la trempe de ceux de Fiera le réussissent. »

Le conseiller invite donc tous les membres de la Financière des avocates et des avocats du Québec qui disposent d’avoirs de plus d’un million de dollars à le contacter, tout comme sa collègue Nathalie Martel, pour profiter de l’exclusivité dont jouit l’OSBL avec Fiera Capital.

À la veille d’une année 2023 aux perspectives aussi incertaines qu’en 2022, ce message devrait être entendu par bon nombre de professionnels du droit.
1862

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires