Carrière et Formation

Comment choisir le bon domaine de pratique ?

Main image

Marie-ève Buisson

2023-06-06 14:15:00

Vous êtes en début de carrière et vous ne savez pas comment choisir le bon domaine de pratique ? Un pro nous donne ses conseils…

Pierre Arcand
Pierre Arcand
Vous venez tout juste de terminer votre stage et vous ne savez pas comment orienter votre carrière ?

Pour vous aider, Droit-Inc a rencontré Pierre Arcand, consultant en ressources humaines et vice-président des secteurs juridiques et financiers de chez Arcand & Associés.

Voici donc cinq choses à considérer pour choisir le bon domaine de pratique selon un expert en recrutement dans le domaine juridique.

1. Ne pas se fier aux cours universitaires

Il y a beaucoup de jeunes qui vont tomber en amour avec un type de droit dans leurs études parce que leur professeur est passionné et parce que les technicalités enseignées sont intéressantes.

Il faut toutefois faire attention, puisque ce qui est enseigné peut être complètement différent de ce que l’on voit dans la vraie vie. À l’université, le droit constitutionnel peut avoir l’air très intéressant et palpitant, mais les débouchés de ce type de droit sont minimes ou presque.

2. Rencontrer des avocats qui travaillent dans différents domaines de pratique

Il peut être très utile de contacter des avocats qui travaillent dans un domaine de pratique qui nous intéresse. On peut alors leur demander à quoi ressemble leur quotidien, vérifier si la charge de travail nous convient, si ça nous passionne, etc. C’est le meilleur moyen pour savoir si un domaine de pratique peut réellement nous convenir.

3. Aller vers ce qui nous intéresse

Il faut tenir compte de qui on est comme individus et suivre nos champs d’intérêts. Il faut écouter nos passions, nos valeurs… Si tu n’aimes pas les notions de la bourse, oublie les marchés financiers. Est-ce que tu préfères débattre ou obtenir des consensus ? Ce sont toutes des choses à prendre en considération pour choisir le bon domaine de pratique.

4. Choisir où débuter

C’est souvent mieux d’aller en grand cabinet pour toucher à plusieurs domaines de pratique et essayer de nouvelles choses. Cependant, après le stage, on va souvent te dire où aller et quel domaine tu devras pratiquer. À la place d’aller en cabinet, tu peux aller en entreprise pour te spécialiser davantage.

5. Accepter que parfois, on ne choisit pas son domaine de pratique

On choisit rarement notre domaine de pratique. La plupart du temps, les avocats finissent par travailler dans un domaine où ils ont excellé durant leur stage. Dans les faits, ce sont seulement 25 % des avocats qui choisissent leur domaine de pratique.

Il est toutefois possible de changer de domaine si l’avocat le souhaite. Il faut cependant accepter de prendre un « step back » côté financier pour se laisser le temps de réapprendre quelque chose de nouveau.
4142

2 commentaires

  1. Anonyme
    Anonyme
    il y a un an
    ratisser large
    Je prone les petits cabinets de région. Là, tu touches à tout, mais vraiment tout. Après quelques années en tant que généraliste, ça donne une bonne idée de ce qui te plaît et aussi, ce que tu veux éviter à tout prix. En plus, les réflexes dévelopés dans les différents champs de pratique font de toi un avocat avec une vision beaucoup plus périphérique du droit.

    Seuls les gens n'ayant pas touché à une telle pratique la dénigreront.

    Pour ma part, je me suis hyper spécialisé dès le départ et j'ai détesté la pratique. J'ai ensuite ratissé plus large et c'est ce qui m'a permis au fil des ans de construire une pratique axée sur mes plus grandes forces.

  2. avocate de région
    avocate de région
    il y a un an
    cabinet de région
    Pour avoir fait mon stage et débuté dans un cabinet de région généraliste où j'étais seule avec mon maître de stage, j'ai pu toucher à plusieurs domaines de droit (poursuite pénale, droit municipal, droit civil et droit familial). Il est vrai que j'ai travaillé dans peu de dossier d'envergure en raison des ressources limitées du bureau, mais j'ai pu connaître plusieurs types de clientèle (municipalités, clientèle en droit familial et protection de la jeunesse, particuliers, j'ai même échangé avec les défendeurs en pénal). Si vous ne savez toujours pas ce que vous voulez ensuite, au moins vous savez ce que vous ne voulez pas.

    En début de carrière, une pratique de ce type permet aussi de développer un minimum d'aisance à la Cour.

    J'ai ensuite pu continuer ma pratique dans un plus grand cabinet de région où je suis souvent consultée par mes collègues ayant une expérience plus restreinte dans un seul champ de pratique et maintenant j'ai une meilleure idée de ce que JE veux.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires