Nouvelles

Une avocate questionne le système de justice

Main image

Marie-ève Buisson

2023-10-05 14:15:00

Une avocate en droit de l’immigration pense qu’une réflexion particulière devrait avoir lieu dans les bureaux du Ministère de la Justice… Laquelle?

Coline Bellefleur. Source: LinkedIn
Coline Bellefleur. Source: LinkedIn
Dans une publication sur LinkedIn, Coline Bellefleur, avocate en droit de l’immigration, se demande parfois « combien d'anciens étudiants en droit ayant un jour eu à coeur ‘l'accès à la justice’ travaillent maintenant avec énergie comme avocats dans les bureaux du Ministère de la Justice, pour argumenter que la Cour ne devrait même pas prendre le temps d'entendre la cause de nos clients migrants, incarcérés, autochtones, et autres démunis de ce monde ».

« Le gouvernement ne devrait-il pas endosser une certaine responsabilité morale à cet égard et instruire les avocats qui le représentent en conséquence? », questionne-t-elle…

3551

7 commentaires

  1. Matt
    wokisme judiciaire
    Que cela plaise ou non à cette avocate, personne n'est obligé de partager sa vision du monde et par conséquent, personne n'a l'obligation de se faire supposément "instruire" la façon de plaider une cause en particulier selon ses propres valeurs morales.

  2. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    ce n'est pas du wokisme
    Ce que Me Bellefleur dénonce est tout à fait légitime. Quand "les anglais" ou "les américains" dominent les québecois, leurs cris nationalistes ou leur questionnement est légitime, mais quand les québécois tentent de dominer "les immigrés", "les importés", etc. alors là critiquer cela c'est du wokisme? Un autre exemple d'hypocrisie québecoise(TM) de certains québecois de souche... qui ne fait pas honneur aux autres québecois. Arrêtez.

    • Matt
      Bel essai
      Bel essai, mais aux dernières nouvelles, ce n'est pas parce qu'on est contre le wokisme que ça veut nécessairement dire que l'on est un séparatiste ou un nationaliste québécois. D'ailleurs les deux mouvements ont des logiques semblables: rejet de l'autre, division, sectarisme, logique dominant/dominé, intolérance, etc. Vous avez plus en commun avec ces gens là que moi et beaucoup de gens qui s'oppose aux idéologies identitaires. La plupart des gens au Canada de toute origine veulent vivre en paix sans avoir à dealer avec des gens comme vous qui sème la division. On a suffisamment de problèmes en ce moment sans

      On peut très bien trouver légitime l'intervention de Me Bellefleur et je ne dis pas qu'il n'y a pas d'individus mal intentionnés dans le système de justice, mais à moins d'arriver avec des démonstrations et des preuves, cela ne reste que des procès d'intention. Des demandes en rejet de procédure il y en a tous les jours dans notre profession et ce, dans tous les domaines de droit et Me Bellefleur n'avance aucun élément permettant d'établir que ça arrive plus souvent en droit de l'immigration.

      Bref un peu plus d'introspection et d'humilité de votre part serait de mise.

    • ?
      Svp!!
      Ce n'est pas parce qu'on ne partage pas votre avis qu'on est hypocrite!

  3. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    Mike Pompeo a fourni l'explication la plus claire qui soit
    Il expliquait ainsi le fossé entre l'environnement scolaire et le monde du travail:


    https://www.youtube.com/watch?v=DPt-zXn05ac

  4. Anonyme
    Anonyme
    il y a 9 mois
    Oui c’est du wokisme, ne vous en déplaise.
    C’est fou comme ces gens comme Me Bellefleur, pensent que leur croyance est la vérité et que tous doivent y adhérer. À défaut, ils ne sont pas instruits. Nous pouvons simplement avoir d’autres opinions que la vôtre, Me Bellefleur. Soyez ce que que vous prônez, ouverte d’esprit.

  5. Avocat
    Avocat
    il y a 9 mois
    ?
    Mais qui dit que la Cour ne devrait même pas prendre le temps d'entendre la cause de nos clients migrants, incarcérés, autochtones, et autres démunis de ce monde?

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires