Nouvelles

Louis Dionne parle enfin

Main image

Agence Qmi

2011-02-25 14:15:00

Pour la première fois en trois semaines de conflit, le directeur des poursuites criminelles et pénales, Louis Dionne, est sorti de son mutisme à la suite de la rencontre qu'il a initiée avec les procureurs en chef du gouvernement à Québec vendredi.

Avec cette rencontre, le directeur a tenté de calmer la grogne des procureurs qui ont mis fin à leur grève générale après l’adoption d’une loi spéciale mardi. En raison de ce retour forcé au boulot, plusieurs procureurs songeraient à quitter leur poste et à se trouver un emploi au fédéral.

En entrevue à TVA Nouvelles, leur grand patron, Louis Dionne a expliqué pourquoi il a choisi de se taire durant le conflit. Il souhaitait ne pas couper les ponts avec le Conseil du Trésor, le gouvernement et les procureurs.

Selon lui, s'il évitait d'appuyer l'un ou l'autre, il avait ainsi un meilleur rapport de force pour négocier.

Louis Dionne a reconnu qu'il manquait de procureurs et d'argent pour le système judiciaire. Le directeur a souligné qu'il discutait avec le Conseil du Trésor et le ministre de la Justice afin de récupérer le maximum des négociations pour améliorer les conditions de travail des procureurs.

Bien qu'il ne soit pas question d'augmenter les salaires, Louis Dionne dit qu'il pourrait payer davantage de temps supplémentaire et qu'il aurait les moyens de payer plus de procureurs.

Rappelons que 35 des 50 procureurs en chef et adjoint ont demandé par écrit de démissionner et redevenir simples procureurs, ce qui leur a été refusé leur directeur.
3766

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires