Nouvelles

Michel Robert dit bye-bye à la Cour d'appel

Main image

La Presse Canadienne

2011-05-17 11:40:00

Le juge en chef du Québec, Michel Robert, quittera ce poste à la fin d'août prochain et renoncera en même temps à ses fonctions de magistrat.

Le juge Robert, qui est maintenant âgé de 73 ans, a été nommé juge en chef du Québec en 2002. Il a aussi été vice-président du Conseil canadien de la magistrature.

Michel Robert a été admis au Barreau du Québec en 1962.

Il appartiendra au premier ministre du Canada de nommer son successeur.

Bio

Né le 29 janvier 1938, le juge en chef Robert a été admis au Barreau du Québec en 1962. Il a œuvré en pratique privée de 1962 à 1995. Il a été aussi chargé de cours en responsabilité extra contractuelle et en droit judiciaire privé, faculté de droit, Université de Montréal, de 1970 à 1980.

Il est devenu en 1974 Bâtonnier du Barreau du Québec et en 1976, président de la Fédération des professions juridiques du Canada.

Il est auteur et coauteur de plusieurs livres et articles.

Il a été nommé conseiller en droit de la reine en décembre 1982, et membre de l'American College of Trial Lawyers en 1987. De 1991 à 1995, il a agi comme membre du Comité de surveillance des activités de renseignements de sécurité.

Le 9 mai 1995, il a été nommé juge puîné à la Cour d'appel du Québec et le 25 juin 2002, juge en chef du Québec. Depuis juillet, il était aussi vice-président du Conseil canadien de la magistrature.
17925

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires