Nouvelles

Les juges du TAQ veulent plus

Main image

Agnès Wojciechowicz

2012-11-23 11:15:00

Les juges du TAQ veulent bénéficier de meilleures conditions de travail. Ils l'ont fait savoir à leur ministre de tutelle. Pendant ce temps, le renouvellement du mandat de leur juge en chef soulève des questions.

Bertrand St-Arnaud a rencontré l'AJATQ qui lui a fait part des doléances des magistrats
Bertrand St-Arnaud a rencontré l'AJATQ qui lui a fait part des doléances des magistrats
Les juges du Tribunal administratif du Qébec (TAQ) font de nouveau parler d'eux, après l'affaire relative à la juge en chef Hélène de Kovachich en début de semaine, et les démentis apportés par le Comité de direction et l'Association des juges administratifs du Tribunal administratif du Québec (AJATAQ).

La Presse révèle en effet que l'AJATAQ a rencontré le ministre de la Justice Bertrand St-Arnaud, pour se plaindre des conditions de travail des juges du TAQ.

Le renouvellement du mandat d'Hélène de Kovachich est scruté par le ministère de la Justice
Le renouvellement du mandat d'Hélène de Kovachich est scruté par le ministère de la Justice
Après les augmentations concédées à leurs collègues juristes d'état en début d'année, les juges du TAQ estiment à leur tour ne pas être assez rémunérés, selon le quotidien, ce qu'ils ont fait savoir au ministre St-Arnaud.

" On me dit que, dans certains cas, les juges sont moins bien rémunérés que leurs recherchistes ", a confirmé ce dernier. En revanche, la gestion interne du TAQ n'a pas été abordée lors de cette rencontre entre le ministre et l'Association puisqu'elle relève de la juge en chef du TAQ, Hélène de Kovachich.

En revanche, les renouvellement de mandats effectués au sein du TAQ soulèvent quelques questions au sein du ministère de la Justice. Ainsi celui d'Hélène de Kovachich dont le mandat a été renouvelé en mai 2012 par le gouvernement Charest, alors qu'il devait se terminer en avril 2013, est scruté à la loupe...


Pour lire l'article dans son intégralité, cliquer ici.

6640

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires