Dans la course au bâtonnat

Bâtonnat : Deshaies candidat !

Main image

Luc Deshaies

2014-11-13 15:00:00

Il y aura de la concurrence pour les élections à la présidence du Barreau : un avocat a déposé sa candidature et s’opposera à la vice-présidente. Il a choisi Droit-inc pour se présenter...

Me Luc Deshaies pratique en relations de travail depuis plus de 25 ans au sein du cabinet Gowlings
Me Luc Deshaies pratique en relations de travail depuis plus de 25 ans au sein du cabinet Gowlings
Je plonge, tête première, en annonçant avec enthousiasme ma candidature au poste de bâtonnier du Québec pour l'exercice 2015-2017, en vue des élections qui se tiendront au printemps prochain.

Ma décision, mûrement réfléchie, s'inscrit dans le contexte où l'entrée en vigueur de la Loi 17 est devenue imminente puisque les travaux de la Commission parlementaire qui ont étudié le projet de loi ont débuté hier.

Parmi ses dispositions, la Loi 17 prévoit de toutes nouvelles règles quant à la gouvernance, notamment un mandat de deux ans pour le bâtonnier, la constitution d’un Conseil d’administration de 16 membres plutôt qu’un Conseil général de 37 personnes et le maintien d'un Conseil de sections qui réunira les bâtonniers et représentants des 15 sections ainsi que les représentants des jeunes avocats.

Les modifications à la réglementation, proposées par le Conseil général prévoient aussi la fin de la règle d’alternance telle qu’on la connaissait.

J'ai eu le privilège de participer activement à cet exercice de réflexion et de modification législative sous le mandat de la bâtonnière sortante Johanne Brodeur alors que j’étais bâtonnier de Montréal.

Cette refonte de la gouvernance aura notamment pour effet de garantir un plus long mandat au bâtonnier, de même qu'un processus décisionnel plus efficace avec un Conseil d'administration de taille réduite.

Je suis confiant que cette nouvelle règle de gouvernance permettra au Barreau du Québec de mieux réaliser sa mission au bénéfice du public et que cela rejaillira positivement sur l’ensemble des avocats.

L'avenir s'annonce prometteur pour le Barreau du Québec et il est permis de croire qu'il deviendra bientôt possible de réaliser des projets de longue haleine avec une équipe dynamique et efficace. C'est donc avec espoir et détermination que j'ai déposé ce matin mon bulletin de mise en candidature pour le poste de bâtonnier du Québec pour l’exercice 2015-2017.

Au cours des prochaines semaines, je vous ferai part sur Droit-inc, par l'entremise de capsules et de chroniques, de ma vision du Barreau du Québec, des sujets d'actualité qui le concernent et des projets futurs que je souhaite bâtir au cours de ce prochain mandat.

Je n'ai pas la crainte des défis, pas plus que celle de l'eau. Je saute sans hésitation et je vous invite cordialement à me suivre en plongeant avec moi !

Me Luc Deshaies pratique en relations de travail depuis plus de 25 ans au sein du cabinet Gowlings. Il a occupé le poste de bâtonnier de Montréal pour le mandat 2013-2014 et à ce titre, il a siégé au conseil exécutif et au conseil général du Barreau du Québec.

Il a déposé sa candidature dans l’objectif d’être élu au poste de bâtonnier du Québec pour l’exercice 2015-2017. Il souhaite partager sa vision du Barreau, les sujets d’actualité qui le concerne et les projets futurs qu’il souhaitera bâtir au cours de ce mandat avec la nouvelle équipe qui sera constituée.
14428

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires