Élections Barreau 2015

Élections : une candidate a les larmes aux yeux

Main image

Céline Gobert

2015-05-05 14:15:00

Alors que l’envoi massif de courriels est l’un des sujets au coeur de la campagne électorale, une candidate au poste d’administratrice présente ses excuses aux avocats…

Me Maria Giustina Corsi, candidate au poste d’administratrice au Barreau du Québec,  s’est excusée la semaine dernière après un envoi massif de courriels aux avocats
Me Maria Giustina Corsi, candidate au poste d’administratrice au Barreau du Québec, s’est excusée la semaine dernière après un envoi massif de courriels aux avocats
La campagne électorale a soulevé de nombreuses questions dont celle de l’envoi massif de courriels par les candidats, sur laquelle est intervenu le Batônnier Me Bernard Synott dans une vidéo qui rappelle à l’ordre les avocats abusant de telles pratiques.

Au coeur de ce contexte, Me Maria Giustina Corsi, candidate au poste d’administratrice au Barreau du Québec, s’est excusée la semaine dernière après un envoi massif de courriels aux avocats, une « erreur humaine », a-t-elle précisé, qui l’a complètement « dévastée. »

« L’envoi était déjà en marche avant l’intervention du Bâtonnier et j’ai oublié d’utiliser la fonction CM, Copier Masquer », explique à Droit-inc la candidate indépendante et « seule manager de sa campagne. »

Dans un courriel intitulé « Mille excuses », cette membre du Barreau du Québec depuis 1990 et également Procureur des poursuites criminels et pénales a tenu à s’excuser auprès des 25 000 membres.

Le courriel d’un confrère, qu’elle ne connaît pas lui a même fait monter « les larmes aux yeux ». « Il m’a écrit que ce qui était “ désastreux” était ce qui se passait en Syrie ou au Népal, et que ce que j’avais fait n’était qu’une erreur humaine. »

Équilibrer les débats

Me Corsi ne soutient ni Me Lu Chan Khuong, ni Me Luc Deshaies qu’elle « admire » et « respecte » tous les deux. « Il me ferait plaisir de travailler avec l’un ou l’autre », dit-elle, ajoutant que des possibles désaccords avec le futur Bâtonnier viendrait « équilibrer » les débats.

Une équipe déjà toute faite à l’instar de celle de Me Deshaies pourrait provoquer « une inquiétude » chez les membres envers une certaine uniformité de la pensée. « Tout le monde va penser pareil ! », dit celle qui siège actuellement au comité sur la Diversité Éthno-culturelle,

Ce qu’elle veut, c’est faire « changer et bouger les choses » dans un délai de deux ans qu’elle juge « essentiel et nécessaire ». Sur la question des cotisations, par exemple, elle se positionne en faveur de la baisse. « Il n’est parfois pas facile de se faire payer des clients, dit-elle, ou les clients n’ont pas de gros montants à mettre en fidéicommis », déclare celle qui s’estime « proche des réalités de ceux qui sont en pratique privée ».

Les jeunes, les minorités, les technologies

Avec le candidat Deshaies, elle partage la volonté de redorer l’image de la profession de l’avocat. Me Corsi souhaite notamment améliorer les stages offerts aux jeunes. « ll ne s’agit pas seulement de main-d’œuvre bon marché mais bien d’un apprentissage, ce qui leur donnera une image positive de la profession qui se reflétera vers la société », affirme son programme.

Elle souhaite également que chaque comité soit formé d’un minimum de deux jeunes membres du Barreau ayant 10 ans et moins de pratique, soit un francophone et un anglophone et, dans la mesure du possible, qu’un de ces deux jeunes membres provienne également d’un groupe minoritaire.
9294

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires