Nouvelles

Des nuages sur les cabinets en 2024

Main image

Didier Bert

2024-01-15 11:15:17

Les motifs d'inquiétude ne manquent pas pour les cabinets d'avocats américains concernant l'année qui vient de débuter…

Les cabinets d'avocats feront face à une grande volatilité de la demande au cours de l'année 2024, prévient le rapport annuel sur l'état du marché juridique aux États-Unis publié par l'Institut Thomson Reuters.

Et dans ce contexte ardu, les cabinets ne doivent pas s'attendre à une reprise sur le marché des fusions et acquisitions.

Les cabinets d'avocats ne peuvent plus compter sur les pratiques transactionnelles pour soutenir leur croissance, comme cela a été le cas depuis la crise financière de 2008. Les faibles taux d'intérêt alimentaient alors l'essor des fusions et acquisitions. Mais depuis deux ans, le coût du crédit a flambé, et le volume des transactions a chuté.

Malgré la pause opérée par les banques centrales, les conséquences de la hausse des taux d'intérêt se feront encore sentir en 2024. Il ne faut donc pas s'attendre à un changement de tendance, alors que la demande transactionnelle a continué de ralentir en 2023.

Comme l'an passé, ce sont les litiges et les faillite qui devraient davantage occuper les avocats au cours de l'année à venir.

Et ce n'est pas seulement de leur croissance que les cabinets d'avocats américains devraient se préoccuper. Les frais généraux ont augmenté en moyenne de 7,1 %, tandis que les frais directs ont connu une hausse de plus de 6 %.

Or, il demeure difficile de répercuter la hausse des coûts sur les clients, alors que ceux-ci tendent à diriger leur demande vers les cabinets proposant des tarifs moins élevés. Les clients pourraient aussi utiliser l'intelligence artificielle pour effectuer davantage de travail en interne.

Quand on ajoute les incertitudes liées à l'élection présidentielle américaine en novembre, l'année 2024 semble bien imprévisible pour les cabinets.

713

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires