Nouvelles

Décès d’un avocat d’affaires reconnu

Main image

Didier Bert

2024-01-18 10:15:15

Un avocat d’affaires qui a exercé dans les plus grands cabinets au Québec vient de décéder.

Me Claude Désy s’est éteint à l’âge de 74 ans.

Assermenté en 1977, l'avocat était également comptable agréé. Claude Désy avait une expertise solide du financement public et privé, de la réorganisation et de l'acquisition d'entreprises, des financements structurés et des fonds d'investissement.

Claude Désy a fondé les Publications juridiques et fiscales DACFO, en s'attachant à proposer des analyses novatrices des positions administratives des autorités fiscales canadiennes et québécoises. Soucieux de démocratiser l'information sur la fiscalité, Claude Désy avait publié les lettres mensuelles Accès à l’impôt et Access to Canadian Income Tax portant sur la fiscalité canadienne.

Après avoir travaillé dans des sociétés de courtage en valeurs mobilières, Claude Désy a été associé successivement chez Martineau Walker (aujourd’hui Fasken), chez De Grandpré Chait, chez Osler, puis chez McMillan.

En 2015, Me Claude Désy rejoint Dunton Rainville à titre de membre du groupe de droit des affaires, au sein duquel il exerçait en droit fiscal et valeurs mobilières.

L’année suivante, Claude Désy a été l’instigateur du groupe de travail sur le Déficit d’inscriptions en bourse des sociétés québécoises, auquel étaient associés l’Ordre des CPA du Québec et Finance Montréal.

L'avocat a accompagné régulièrement le groupe TMX dans ses démarches auprès du ministère des Finances du Québec, afin de promouvoir l'industrie du financement public québécois. Il a siégé au comité consultatif du Québec de la bourse de croissance TSX.

Claude Désy a enseigné la fiscalité et la comptabilité à HEC Montréal et à l’UQAM.

L'avocat a été membre de plusieurs conseils d’administration, dont la banque MBNA Canada, une filiale de Bank of America.

Claude Désy détenait un baccalauréat en administration de HEC Montréal, une licence en droit de l'Université de Montréal, et une maîtrise en fiscalité de l'Université de Sherbrooke.

Ce passionné de ski alpin et de voile est l’auteur d’un nombre important d’articles et d’ouvrages en matière de fiscalité et de financement. Il a donné de nombreuses conférences sur ces sujets.

« Je garde le souvenir d’un homme toujours souriant, dynamique et qui avait toujours de nombreux projets. Claude était une bonne personne. Il aura marqué la vie de ceux et celles qu’il a côtoyé », salue François Rolland, ex-juge en chef de la Cour supérieure, sur la page de l’avis de décès.

« Je garde de bons souvenirs de nos échanges et de votre amitié lorsque nous étions étudiants en droit. Je me rappellerai longtemps de la vivacité d’esprit et de la bonne humeur de Claude, que je côtoyais, avec plaisir, à la Tour de la Bourse, où nous travaillions », écrit l’avocate Marie Cormier.

Claude Désy laisse dans le deuil son épouse Lucille Guibord, ses quatre fils et ses quatre petits-enfants.

1503

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires