Nominations

11 juristes d’un coup dans la fonction publique!

Main image

Didier Bert

2024-02-19 15:00:30

Me Marco LaBrie. Source: Facebook
Le conseil des ministres nomme pas moins de onze juristes à des postes dans la fonction publique, dont un juge au conseil de la magistrature.



Ce n'est pas toutes les semaines que le gouvernement procède à autant de nominations de juristes.

Marco LaBrie est nommé membre du Conseil de la magistrature.

Il avait été nommé juge en chef adjoint à la Chambre criminelle et pénale et responsable des juges de paix magistrats, à la fin de l’année dernière. À ce poste, il a conseillé le juge en chef en matière criminelle et pénale.

Assermenté en 1990, il a d’abord exercé à titre de procureur de la poursuite pour les Villes de Longueuil et de Brossard.

Ancien bâtonnier du Barreau de Longueuil en 2009-2010, Marco LaBrie a exercé comme avocat chez LaBrie, Gariépy, Legendre.

Marco LaBrie a agi notamment comme procureur du Barreau du Québec dans diverses procédures judiciaires relatives à la contestation constitutionnelle d’amendements au Code criminel, et ce, jusqu’à la Cour suprême du Canada.

Il a été chargé de cours à l’Université de Montréal, et a enseigné à l’École du Barreau du Québec en droit criminel.

Depuis sa nomination à la magistrature en 2013, Marco LaBrie présente plusieurs formations en droit criminel, aux juges et aux avocats. Il est notamment président du comité organisateur du séminaire annuel de la Cour du Québec sur les droits fondamentaux depuis 2014, et responsable de la formation des juges de la Cour du Québec.

Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction.

Marco LaBrie détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal.

Me Manon Lavoie. Source: LinkedIn

Me Manon Lavoie est nommée présidente de conseil de discipline et désignée présidente en chef adjointe du Bureau des présidents des conseils de discipline. Me Lavoie est présidente de conseil de discipline de ce bureau.

Membre du Barreau du Québec depuis 2009, elle a été l'auxiliaire juridique du juge en chef de la Cour fédérale d’appel avant de faire son entrée au cabinet Joli-Coeur Lacasse. Elle a été associée de la firme Therrien Couture Joli-Coeur de 2020 à 2022.

Me Manon Lavoie détient une licence en common law de l'Université de Moncton, une maîtrise en droit de l'Université McGill, et une licence en droit civil de l'Université d'Ottawa.

Me Guillaume Brien est nommé régisseur de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ).

Me Brien est membre de la division générale, section de l'assurance-emploi du Tribunal de la sécurité sociale du Canada.

Son parcours l’a conduit au Vietnam où il a été directeur de firmes légales et avocat principal en immigration des affaires. Il est ensuite nommé commissaire à la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada.

Me Brien a aussi œuvré comme avocat plaideur au secteur national du contentieux des affaires civiles pour le bureau régional du Québec au ministère fédéral de la Justice.

Admis au barreau en 2003, Me Guillaume Brien détient un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal.

Me Josée Lapalme est nommée régisseuse de la RACJ.

Me Lapalme est avocate coordonnatrice au Commissaire à la lutte contre la corruption.

Inscrite au tableau de l’Ordre depuis 1995, elle a débuté sa carrière comme avocate chez Blanchard et associés, avant d’exercer au ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, puis à la RACJ comme avocate plaidante et coordinatrice, avant de se joindre au Tribunal administratif du Québec (TAQ) comme adjointe juridictionnelle à la présidence.

Sa carrière la mène ensuite au Tribunal administratif du logement (TAL) à titre d’avocate coordonnatrice au service de la conciliation.

Josée Lapalme détient un baccalauréat en sciences juridiques, et un diplôme de deuxième cycle de prévention et de règlement des différends de l’Université de Sherbrooke.

Me Pierre-Georges Roy. Source: SAA

Me Pierre-Georges Roy est nommé à nouveau arbitre pour le régime de retraite du personnel d’encadrement, et arbitre pour le régime de retraite du personnel employé du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) et d'autres régimes.

L’avocat a débuté sa vie professionnelle comme avocat chez Bélanger Sauvé de 1990 à 2014. Par la suite, il est devenu arbitre de griefs et de différends.

Ce barreau 1990 est titulaire d’une licence en droit, d’un baccalauréat en histoire et d’une maîtrise ès arts en histoire de l’Université de Montréal.

Me Frédéric Antoine Tremblay
Me Frédéric Antoine Tremblay est nommé arbitre pour le régime de retraite du personnel d’encadrement.

Il est arbitre de griefs et médiateur en pratique privée depuis 2021.

Me Tremblay a exercé chez Poudrier Bradet de 2014 à 2021. Auparavant, il a été avocat à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), puis à la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ). Il a aussi été chargé de cours à l’Université de Montréal.

Assermenté en 2002, Me Frédéric Antoine Tremblay détient un baccalauréat en droit et un autre en science politique de l’Université Laval. Il est médiateur accrédité de l’Université de Sherbrooke.

Me Sébastien Beauregard

Me Sébastien Beauregard est nommé substitut aux arbitres pour le régime de retraite du personnel d’encadrement, et substitut aux arbitres pour le RREGOP et d'autres régimes.

Assermenté en 2002, il est arbitre de griefs en pratique privée depuis 2023.

Me Sébastien Beauregard a fait une cléricature auprès du juge Louis LeBel de la Cour suprême du Canada. Il a ensuite exercé durant 17 ans chez Norton Rose Fulbright. Il a été chargé de cours en droit constitutionnel à la faculté de science politique et de droit de l’UQAM.

Me Sébastien Beauregard détient un baccalauréat en common law de la Osgoode Hall Law School de l’Université de York, une maîtrise en droit de la Cornell Law School, ainsi qu’un baccalauréat en droit civil et une maîtrise en droit de l’Université de Montréal.

Me Dominic Garneau. Source: SAA

Me Dominic Garneau est nommé à nouveau arbitre pour le RREGOP et d'autres régimes.

Il est arbitre de griefs et médiateur depuis 2018.

Barreau 2001, il débute sa carrière comme attaché politique au cabinet du ministre délégué aux Affaires gouvernementales canadiennes. Il se joint ensuite à la Fédération interprofessionnelle de la Santé (FIQ) comme conseiller en relation de travail puis comme coordonnateur dans ce domaine.

Me Dominic Garneau détient un baccalauréat en droit et une accréditation en médiation civile et commerciale de l’Université de Sherbrooke. Il est également titulaire d'une maîtrise en droit et d'un microprogramme de deuxième cycle en administration des affaires de l'Université Laval.

Me Éric Lévesque / Source: Adjudex

Me Éric Lévesque est nommé à nouveau arbitre pour le RREGOP et d'autres régimes.

Barreau 1991, Me Éric Lévesque a exercé durant un an en pratique privée, avant de rejoindre le contentieux de la CSN. Jusqu’en 2015, il exerce comme comme procureur et négociateur, puis comme coordonnateur du service juridique de la centrale syndicale. Il a été notamment coordonnateur et négociateur en chef pour les agents correctionnels fédéraux. En 2016, il se joint à Adjudex comme médiateur et arbitre.

L’avocat a plaidé jusqu’en Cour suprême. Il est également formateur depuis 30 ans. Me Éric Lévesque détient un baccalauréat en droit de l'UQAM.

Me Natacha Lecompte est nommée à nouveau substitut aux arbitres pour le RREGOP et d'autres régimes.

Elle est arbitre de griefs et de différends et médiatrice en pratique privée depuis 2020.

Une fois admise au barreau en 1998, l’avocate a débuté chez Brouillette Charpentier Fortin, avant d’être nommée conseillère syndicale au Syndicat de l’enseignement de la Haute-Yamaska. Elle rejoint ensuite la Fédération autonome de l’enseignement comme conseillère en relations de travail.

En 2017, elle devient médiatrice-conciliatrice au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Me Natacha Lecompte possède un baccalauréat en droit de l’Université Laval, ainsi qu’un baccalauréat en administration des affaires de HEC Montréal.

Elle est vice-présidente du Service d’intégration à la collectivité (SIC), un organisme à but non lucratif qui œuvre depuis près de 40 ans auprès des jeunes en difficultés en leur proposant des ressources d’hébergement.

Me Claude Martin est nommé à nouveau substitut aux arbitres pour le RREGOP et d'autres régimes.

Cet avocat assermenté en 1979 a débuté comme avocat chez Blain, Piché, Emery, avant de mener une longue carrière chez Heenan Blaikie de 1981 à 2005. Il se tourne ensuite vers le cabinet Martin, Camirand, Pelletier.

Depuis 2006, Me Martin est arbitre-médiateur en pratique privée.

Me Claude Martin est titulaire d’une licence en droit de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit de l’Université de Dalhousie.

2853

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires