Nouvelles

Pourquoi KPMG investit massivement en IA juridique

Main image

Didier Bert

2024-03-27 14:15:51

Stuart Fuller. Sources: KPMG et Canva
Stuart Fuller. Sources: KPMG et Canva
La firme de consultation KPMG entend profiter de ses ressources financières pour damer le pion aux grands cabinets d’avocats en matière d’intelligence artificielle appliquée au droit…

KPMG, l'un des Quatre Grands de la consultation, a décidé de prendre les devants dans l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) pour les services juridiques, ce qui pourrait mettre en péril le modèle économique traditionnel des grands cabinets d’avocats.

L'IA représente une opportunité pour le cabinet de surpasser ses concurrents en développant des outils innovants, indique Stuart Fuller, le responsable des services juridiques de KPMG, interrogé par Bloomberg Law.

Selon lui, l'investissement massif dans cette technologie pourrait modifier fondamentalement la façon dont les services juridiques sont fournis et perturber le modèle traditionnel des heures facturables.

L'approche de KPMG repose sur sa capacité à mobiliser d'importants capitaux pour investir dans des technologies de pointe. Avec des revenus annuels dépassant les 36 milliards de dollars US, KPMG dispose d'un avantage financier considérable par rapport aux grands cabinets d'avocats. Cette capacité à investir massivement dans le développement de solutions basées sur l'IA pourrait donner à KPMG un avantage compétitif significatif.

La collaboration de KPMG avec Microsoft pour développer des outils d'IA destinés aux services juridiques marque une étape importante dans la transformation de l'industrie juridique. Les outils d'IA générative, en particulier, sont perçus comme capables de traiter des tâches juridiques de manière plus rapide, précise et rentable que les méthodes traditionnelles. Cette évolution technologique pourrait redéfinir le rôle des avocats et remettre en question le modèle économique des cabinets d'avocats.

Fuller souligne également que l'utilisation de l'IA générative entre au cœur même du travail des avocats, en manipulant le langage et les mots. Cette transformation pourrait avoir un impact significatif sur la façon dont les services juridiques sont fournis et perçus par les clients. Cependant, il reconnaît que l'adoption généralisée de ces nouvelles technologies n’en est encore qu’à ses débuts et nécessitera une adaptation importante de la part des professionnels du droit.

Pour justifier cet investissement massif dans l'IA, KPMG se concentre sur trois mesures clés : la croissance du chiffre d'affaires, la part des grands clients de KPMG qui achètent des services juridiques et le retour d'information des clients. Cette approche témoigne de la volonté de KPMG de positionner ses services juridiques comme des leaders de l'innovation et de la qualité, tout en répondant aux besoins changeants de ses clients.

Cependant, l'intégration de l'IA dans les services juridiques ne sera pas sans défis. Stuart Fuller reconnaît que les clients s'attendent à récupérer une partie des économies réalisées grâce à l'automatisation des tâches juridiques. Cela pourrait créer des tensions entre les cabinets d'avocats et leurs clients, notamment en ce qui concerne la tarification des services et les modèles de facturation.

Malgré ces défis, KPMG est convaincu que l'IA représente une opportunité majeure de transformer l'industrie juridique et de renforcer sa position concurrentielle. En investissant massivement dans le développement de solutions d'IA innovantes, KPMG cherche à se positionner en tant que chef de file du secteur.

921

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires