Nominations

De McGill à la Cour suprême

Main image

Didier Bert

2024-04-10 14:15:33

Léonie Bourdeau, Joseph Ho, Larissa Parker, Arthur Scalabrini, Aymeric Tardif et Marie-Denise Vane. Sources: McGill et LinkedIn
Léonie Bourdeau, Joseph Ho, Larissa Parker, Arthur Scalabrini, Aymeric Tardif et Marie-Denise Vane. Sources: McGill et LinkedIn
Six diplômés de la faculté de droit de l’Université McGill sont choisis pour être auxiliaires juridiques à la Cour suprême du Canada…

La course aux postes d’auxiliaires juridiques à la Cour suprême a été fructueuse pour six diplômés de l’Université McGill, qui rejoindront le plus haut tribunal au pays à partir du mois d’août 2025.

Léonie Bourdeau rejoindra le cabinet du juge en chef Richard Wagner. Elle est présentement avocate-recherchiste à la Cour d’appel du Québec.

Avant d'entamer des études de droit, Léonie Bourdeau a obtenu un baccalauréat en relations internationales et droit international de l’UQAM. À la faculté de droit de l’Université McGill, elle est diplômée du programme BCL/JD, avec double diplôme en droit civil et en common law. Elle a été auxiliaire d’enseignement pour le cours d’intégration et de méthodologie juridique.

Léonie Bourdeau a été assistante de recherche pour le professeur Pierre-Emmanuel Moyse, la professeure Geneviève Saumier, la professeure Catherine Valcke de l’Université de Toronto et le professeur Mathieu Devinat de l’Université de Sherbrooke.

Assermentée en 2023, Léonie Bourdeau a été rédactrice en chef adjointe de la Revue de Droit de McGill.

Joseph Ho travaillera pour le juge Nicholas Kasirer. Il est étudiant en troisième année de BCL/JD à la faculté de droit de l'Université McGill.

Auparavant, Joseph Ho a été stagiaire en droit chez Atelier Aftab à New York. Il a été assistant de groupe pour le cours de première année de droit constitutionnel, assistant de recherche et étudiant greffier à la Chambre criminelle de la Cour du Québec.

Joseph Ho a mené des programmes d’aide humanitaire et d’aide au développement En République démocratique du Congo, au Cameroun, au Nigeria et en Afghanistan. Il a géré des initiatives de consultation publique, des investissements communautaires et des programmes d'évaluation et d'atténuation de l'impact social d’opérations minières au Congo, en Indonésie et au Chili.

Il détient une maîtrise ès arts en relations internationales de la Johns Hopkins University School of Advanced International Studies à Washington.

Larissa Parker se joindra au cabinet de la juge Andromache Karakatsanis. Elle est présentement stagiaire à la Cour d’appel fédérale.

Diplômée du BCL/JD, elle a été stagiaire au sein du groupe environnemental de Gowlings à Toronto. Elle a aussi travaillé pour le juge en chef de la Cour fédérale.

Larissa Parker a été assistante de recherche pour les professeurs Sébastien Jodoin, Adelle Blackett et Pearl Eliadis de l’Université McGill, ainsi que pour un juge de la Cour d'appel du Québec.

À l’Université McGill, elle a cofondé la publication Rooted, consacrée au droit autochtone.

Larissa Parker détient un baccalauréat ès arts en éthique, société et droit, études environnementales de l’Université de Toronto, et une maîtrise en sciences de l’Université d’Oxford.

Elle a travaillé sur des projets d'intérêt public relatifs aux litiges climatiques et aux droits de la nature, avec le Pacific Centre for Environmental Law and Litigation, la SNAP, le Earth Law Centre et plusieurs communautés autochtones.

Arthur Scalabrini sera en stage auprès de la juge Suzanne Côté. Il est avocat-recherchiste auprès du juge Robert M. Mainville de la Cour d’appel du Québec.

En plus d’être diplômé du BCL/JD, Arthur Scalabrini détient un baccalauréat en sciences politiques de l’Université McGill. Il a été admis au Barreau l’an passé.

Arthur Scalabrini a été assistant de recherche auprès du professeur Pierre-Emmanuel Moyse, et au Centre Crépeau sous la supervision d’Étienne Cossette-Lefebvre. Il a aussi effectué une cléricature étudiante auprès des juges David R. Collier et Dominique Poulin de la Cour supérieure du Québec

Aymeric Tardif se joindra au cabinet de la juge Michelle O’Bonsawin. Assermenté en 2023, il est avocat-recherchiste à la Cour d’appel du Québec.

C’est après avoir étudié la philosophie politique qu’Aymeric Tardif s’est tourné vers le droit. Il est diplômé du BCL/JD, et a participé à plusieurs cliniques juridiques. Il a été assistant de recherche pour la professeure Catherine Valcke de l’Université de Toronto.

Marie-Denise Vane travaillera pour le juge Mahmud Jamal. Elle vient d’achever son stage du Barreau au sein du cabinet Lavery, de Billy. Elle exerce comme avocate en litige commercial et en litige de propriété intellectuelle pour le même cabinet.

Marie-Denise Vane s’apprête à occuper un poste d’auxiliaire juridique à la Cour d’appel fédérale.

Après son BCL/JD, elle a obtenu une maîtrise en droit de la propriété intellectuelle à la London School of Economics and Political Science.

Marie-Denise Vane a été stagiaire auprès de la juge Karen Kear-Jodoin de la Cour supérieure du Québec.

1143

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires