François Casgrain, Commissaire au lobbyisme du Québec
François Casgrain, Commissaire au lobbyisme du Québec
Au 31 mars 2014, on en dénombrait 5323, comparativement à 3654 à pareille date l'an dernier.

Selon le conseiller en communications du Commissaire au lobbyisme, Daniel Labonté, cette augmentation s'explique en partie par les activités de surveillance, de contrôle et de sensibilisation de l'organisme.

L'adoption de mesures et de directives par les institutions publiques (ministères, sociétés d'État, municipalités, etc.) a également eu un impact sur le nombre d'inscriptions, a précisé M. Labonté.

«Les titulaires de charges publiques sont plus vigilants devant les activités de lobbyistes auxquelles ils sont confrontés et ils sont plus nombreux à demander aux lobbyistes de s'inscrire au registre», a-t-il dit.

Les travaux de la commission Charbonneau ne seraient pas étrangers non plus à l'augmentation des inscriptions, a souligné le conseiller en communications.

Adoptée à l'unanimité à l'Assemblée nationale en 2002, la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme oblige les lobbyistes à déclarer les activités qu'ils exercent auprès des titulaires de charges publiques.

Le Commissaire au lobbyisme du Québec est chargé de faire respecter la loi.

Décompte des lobbyistes dûment inscrits au registre des lobbyistes au 31 mars 2014

391 lobbyistes-conseils
3372 lobbyistes d'entreprise
1560 lobbyistes d'organisation

Total : 5523 lobbyistes

Source : Commissaire au lobbyisme du Québec