W. Kip Daechsel, ancien associé co-directeur du cabinet et administrateur unique de Gestion HB
W. Kip Daechsel, ancien associé co-directeur du cabinet et administrateur unique de Gestion HB
La poursuite a été déposée le 17 juin en Cour supérieure du Québec par l'entreprise montréalaise P&R Desjardins Construction.

Le constructeur montre du doigt la société de conseillers Gestion Heenan Blaikie, dont le cabinet d'avocats était premier actionnaire selon le Registre des entreprises. Il s'en prend aussi à W. Kip Daechsel, un ancien associé co-directeur du cabinet et administrateur unique de Gestion HB.

Desjardins Construction veut démontrer en cour qu'elle a été retenue en décembre 2012 afin de préparer un budget et un échéancier pour un projet de rénovation.

L'entreprise serait ensuite devenue l'entrepreneur général derrière le projet. Elle aurait conclu avec Gestion HB un contrat d'une valeur dépassant 8,2 millions $. Toutefois, un comité de réaménagement de Heenan Blaikie se serait impliqué dans les discussions et dans le choix des sous-traitants.

Les travaux auraient commencé en mai 2013, portant sur six étages différents aux bureaux du 1250, boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal.
Heenan Blaikie aurait cependant rendu le dossier plus complexe à gérer en octobre, imposant 44 pages de conditions supplémentaires au contrat.

Gestion HB se serait pour sa part soustraite à l'obligation de démontrer sa capacité de payer.

Construction Desjardins n'aurait pas été informée des problèmes financiers de Heenan Blaikie avant le 2 février 2014, trois jours avant l'annonce de la dissolution. Un avis formel de résiliation du contrat lui serait parvenu le 10 février.

Le constructeur affirme que Gestion HB a servi de «coquille vide», dépendant de la volonté des avocats associés à Heenan Blaikie afin de se financer.

La poursuite affirme qu'«il est clair, à la lumière des circonstances, que Gestion HB n'a servi que d'écran en vue de protéger Heenan Blaikie, son alter ego».

Les 2,13 millions $ réclamés concernent des travaux, matériaux, frais juridiques et dommages.

Argent a tenté sans succès de rejoindre W. Kip Daechsel pour obtenir ses commentaires. Robert Bonhomme, ancien associé co-directeur chez Heenan Blaikie, a préféré ne pas faire de déclaration sur le dossier. Me Bonhomme est aujourd'hui associé au bureau montréalais de BLG.