« Notre bureau de Londres soutiendra les entreprises canadiennes qui se tournent de plus en plus vers les marchés internationaux pour poursuivre leur expansion et leur croissance , explique Scott Jolliffe, président et chef de la direction de Gowlings.

« Londres est devenu un point névralgique en ce qui a trait aux affaires commerciales et juridiques d’un bon nombre de nos clients dans la mise en œuvre de leurs stratégies internationales. Le fait d’avoir des professionnels de Gowlings sur place, à Londres, nous permettra de collaborer plus étroitement avec des cabinets de services professionnels européens et londoniens afin de mieux répondre aux besoins de nos clients canadiens.»

Me Andrew Gray, un avocat britannique spécialisé en droit des affaires qui fournissait des conseils aux clients de Gowlings relativement à des projets internationaux à l’extérieur du Royaume-Uni depuis plusieurs années, tout en étant membre d’un important cabinet londonien, agira à titre de responsable du bureau de Londres.

Au cours des prochains mois, plusieurs autres personnes se joindront à lui, alors que Gowlings s’affaire à composer son équipe londonienne.

« Le bureau de Gowlings à Londres mise sur le service intégré que Gowlings est à même d’offrir à ses clients, ce qui permet ainsi au cabinet de manœuvrer efficacement, de concert avec ces derniers, sur les marchés internationaux de l’énergie, des ressources et des infrastructures, affirme Me Gray. Nous avons hâte d’accroître notre présence dans ces secteurs dynamiques de l’économie mondiale grâce à ce puissant lien Canada – Royaume-Uni.»