On le consultait en tant expert en droit de la concurrence pour commenter la décision du Bureau de la concurrence du Canada de porter des accusations criminelles relativement à la fixation du prix de l'essence à la pompe dans quatre régions du Québec.

Rappelons-le, 13 individus et 11 entreprises sont accusés d'avoir fixé le prix de l'essence à Victoriaville, à Thetford Mines, à Magog et à Sherbrooke.

Trois entreprises devront payer des amendes totalisant plus de 2 millions de dollars.

Pour écouter les commentaires de Paul Martin, interviewé à l'émission Désautels cliquez ici.

Pour écouter ses explications à l'émission l'Heure des comptes, cliquez ici.

Pour écouter le rappel à Désautels, cliquez ici.

Pour écouter l'extrait de Retour sur le Monde à Québec, cliquez ici.