Rappelons-le, un groupe d'investisseurs de l'Ontario a été le premier, hier, à intenter un recours collectif contre la CIBC, accusant l'institution d'avoir manqué de transparence quant à son exposition au marché américain des prêts hypothécaires à risque.

Chose certaine, la nouvelle n’a pas semblé ébranler l’ensemble des investisseurs, puisque le titre de la CIBC a pris 3,17 $ à Toronto mercredi, clôturant à 63,29 $.

N’empêche, ce recours a-t-il la moindre chance d’aboutir?

L'associé du cabinet Osler, Hoskin & Harcourt, Me Sylvain Lussier, a donné hier quelques explications sur le canal Argent.

Le lecteur Flash n'est pas disponible.