Sophie Audet est coach d'affaires
Sophie Audet est coach d'affaires
Amélie est une jeune avocate qui pratique le droit commercial dans un cabinet montréalais.

Sophie Audet, coach d’affaires, l'assiste dans le développement de son leadership et répond aux questions qu’elle se pose quand elle est mise en difficulté dans le cadre de situations professionnelles.

A: Coach
De: Amélie
Sujet: La réussite
Date: 2 septembre 2015 – 10 : 33

Salut Coach,

J’espère que tu vas bien. De mon côté, je vais super bien. Je profite de mes vacances au maximum. Je trouve cela extraordinaire d’être entre deux emplois. C’est si rare que l’on est complètement libéré de courriels et de soucis professionnels.

Ma période de vide et ton dernier feed-back sur l’ambition m’ont laissée très songeuse.

Bien qu’il soit important pour moi de réussir, y compris dans le cadre professionnel, je réalise que je n’ai jamais vraiment réfléchi aux meilleures stratégies pour y parvenir. Outre la question des habiletés politiques sur lesquelles je vais travailler avec toi lors de mon intégration à mon nouveau poste, je m’interroge sur les autres facteurs qui contribuent à la réussite professionnelle. En d’autres termes, y a t’il des règles de l’art à suivre pour maximiser nos chances de succès ?

Ciao

Amélie

A : Amélie
De : Coach
Sujet: Stratégies pour réussir
Date: 3 septembre 2015 – 14 : 45

Bonjour Amélie,

Sollicités constamment par notre environnement, nous avons tendance à nous lancer trop souvent dans l’action en oubliant les deux étapes préliminaires qui peuvent faire toute la différence: 1) avoir une vision claire et spécifique de l’objectif qui nous tient à cœur et 2) avoir identifié les meilleures stratégies pour y parvenir.

1) Le « Quoi » : Définir ce que l’on veut. Avoir une vision claire, spécifique et personnalisée de ce que représente le succès est fondamental. En effet, comment espérer être satisfaits de notre succès si nous n’avons pas pris le temps de réfléchir afin de déterminer ce que cela représente pour nous ?

Est ce que nous voulons devenir riches ? Être reconnus comme experts dans notre domaine ? Avoir la confiance de nos collègues et de notre patron ? Créer un impact positif par notre travail dans la société ? Contribuer notre connaissance en partageant nos connaissances ? Profitez d’une carrière nous procurant stabilité et sécurité ? Suivre les conseils de Steve Job qui encourage à trouver LA passion qui catalysera notre ambition (1) ? Suivre les conseils d’Arianna Huffington et favoriser la « 3e dimension du succès » davantage axée sur le bien-être, la sagesse, la passion et le plaisir de donner (2) ? Mettre l’emphase sur notre vie personnelle et considérer notre travail comme un gagne pain ?

La réponse à cette question est entièrement subjective. Elle doit être puisée au plus profond de nous-mêmes, à l’aide de nos valeurs.

2) Le « Comment » : Identifier les meilleures stratégies pour atteindre ce que l’on veut. Une fois que la première étape est accomplie et que nous avons défini notre vision du succès, nous devons identifier les meilleures stratégies pour mettre toutes les chances de notre côté pour atteindre notre objectif.

La littérature portant sur les facteurs permettant d’atteindre le succès a été assez abondante dans les dernières années (3). Or, le principe directeur qui en ressort peut sembler assez étonnant, particulièrement par rapport aux croyances véhiculées dans le monde des affaires et l’univers juridique. Le succès ne dépend pas de QUI on est mais de COMMENT on fait les choses.

On comprend ici toute l’importance de s’arrêter quelques minutes pour prendre conscience de « comment » on fait les choses et pour s’intéresser aux meilleures pratiques en la matière. Ce n’est que de cette façon que nous pourrons développer de nouveaux comportements nous permettant de maximiser nos chances de réussite.

Voici quelques pistes (4) :

Être réaliste, clair et très spécifique : Se fixer des objectifs précis, réalistes, clairs, spécifiques et mesurables augmente les chances de succès de façon significative. Ceci permet de visualiser notre objectif et d’identifier plus clairement ce qui doit être fait pour y arriver. Ceci permet également d’envisager les obstacles et les stratégies pour les surmonter. Pour prendre un exemple simple, si notre objectif est « d’avoir perdu cinq livres avant le 31 décembre 2015 », il aura beaucoup plus de chances de se matérialiser que si nous voulons vaguement « perdre du poids ». Ainsi, ce n’est qu’en articulant notre vision du succès clairement et spécifiquement que nous mettrons toutes les chances de notre côté pour réaliser notre objectif.

Mesurer son progrès : Une surveillance régulière de ses progrès afin d’avoir une appréciation honnête et objective du chemin parcouru est également un élément important. En effet, si on ne sait pas où on en est, comment savoir ce qui nous reste à accomplir et ajuster nos comportements et nos stratégies en conséquence ? Les athlètes olympiques ne pourraient performer de la même façon s’ils ne se mesuraient qu’à tous les quatre ans.

Saisir le moment : Étourdis comme nous sommes par l’action et les multiples sollicitations, nous devons rester attentifs pour saisir les moments qui sont opportuns pour réaliser nos objectifs. Plus les actions que nous souhaitons mettre en œuvre pour réaliser nos objectifs seront planifiées, meilleures seront nos chances. C’est la raison pour laquelle l’élaboration d’un plan de carrière avec des actions concrètes est si puissante. C’est également la raison pour laquelle le coaching peut être si efficace.

Être meilleurs plutôt qu’être bons : Plusieurs individus sont convaincus que leur intelligence, leur personnalité et leurs aptitudes sont fixes et ne peuvent s’améliorer. Conséquemment, ils focalisent leurs efforts sur des objectifs leur permettant de se faire valoir plutôt que sur des objectifs qui leur permettraient de se développer.

Or, les recherches des deux dernières décennies ont démontré que cette croyance en une rigidité de l’humain est totalement erronée. Au contraire, le facteur déterminant du succès d’un individu n’est pas son intelligence ou ses compétences mais plutôt l’attitude de cet individu de persister face aux difficultés, d’apprendre et de se développer.(5)

Avoir la détermination et la persévérance de continuer malgré les difficultés est d’ailleurs le premier critère de succès identifié par Heidi Grant Halvorson dans « The Most Effective Strategies for Success » publié dans le Harvard Business Review (6).

Embrasser le fait que nous pouvons évoluer nous permet de surmonter les difficultés et de faire de meilleurs choix. Ce n’est qu’en se fixant des objectifs nous permettant de devenir meilleurs que nous nous donnons la possibilité de maximiser notre plein potentiel. C’est également la seule façon d’apprécier autant le voyage que la destination, surtout si notre vision du succès est ancrée dans nos valeurs.

Afin d’avoir une meilleure idée de la façon dont tu te situes relativement aux stratégies précédentes, je te suggère fortement d’effectuer le « Diagnostique des 9 choses « élaboré par Heidi Grant Halvorson que tu pourras retrouver sur son site à http://www.9thingsdiagnostic.com

Quels sont tes constats ?

Ton coach

A : Coach
De : Amélie
Sujet : « L’homme est ce qu’il croit » Anton Tchekhov
Date: 4 septembre 2015 – 8 : 45

Allo Coach,

Voici mes constats :

1) Je vais avoir besoin de ton aide pour élaborer ma vision du succès. J’ai été très inspirée par Arianna Huffington mais j’aimerais y intégrer certains éléments additionnels qui sont importants pour moi et qui m’apparaissent contradictoires.

2) J’ai effectué le diagnostique des neufs choses et j’ai plusieurs points à travailler.

Lorsque j’aurai défini ma vision de la réussite, j’aimerais vraiment tu m’aides à élaborer un plan de carrière et que tu m’assistes à le mettre en œuvre dans les prochaines années.

Merci!

Amélie

Un coach professionnel est une personne bien placée pour vous aider à progresser dans votre carrière et à développer votre leadership.

Pour plus d’informations, consultez www.sophieaudet.ca et suivez moi sur Faceboook.

(1) “If you haven't found it yet, keep looking. Don't settle. As with all matters of the heart, you'll know when you find it. And, like any great relationship, it just gets better and better as the years roll on.” Pour l’intégralité de ce discours, voir : https:// https://www.youtube.com/watch?v=D1R-jKKp3NA
(2) Dans son livre « Thrive » (2014), documenté par une panoplie d’études scientifiques, Arianna Huffington a élaboré une nouvelle définition du succès, qu’elle appelle la « troisième dimension ». Alors que le succès est traditionnellement associé au pouvoir et à l’argent, sa nouvelle définition est davantage axée sur le bien-être, la sagesse, la passion et le plaisir de donner et contribuer. Elle affirme que cette définition est un des piliers de la prochaine révolution féministe.
(3) Voir notamment The 7 Habits of Highly Effective People de Stephen Convey , Mindset de Carol Dweck, et Drive de Daniel Pink.
(4) Inspiré de Nine Things Successful People Do Differently, Heidi Grant Halvorson, 2011
(5) Carol Dweck, professeur à Standford a démontré que ce n’était pas l’intelligence et les compétences qui menaient au succès mais le fait que les individus approchent leurs objectifs avec un « fixed mindset ». ou un « growth mindset » . Le résultat de ses recherches constitue une révolution par rapport aux croyances auparavant véhiculées dans le monde des affaires. Pour plus d’information : Mindset, Carol Dweck, 2006.
(6) , Heidi Grant Halvorson PhD est chroniqueuse au Harvard Business Review et à la tête du Motivation Science Center de l’Université Columbia. Son article orignal peut être consulté à http://www.academia.edu/2545701/Nine_Things_Successful_People_do_Differently_by_Heidi_Grant, Voir également les conclusions qu’elle a pu tirer à l’aide des 30 000 personnes qui ont effectué le test qu’elle a élaboré et qui est disponible sur son site web https://hbr.org/2013/03/the-most-effective-strategies/