Karine Gagné reste détenue aux Bahamas
Karine Gagné reste détenue aux Bahamas
Karine Gagné subira son procès le 6 juin, tel que convenu par le juge, vendredi, lors d'une brève comparution où elle a plaidé non coupable, rapporte L’express de Drummondville.

«On est agréablement surpris que le procès ait été fixé si rapidement, on ne s'attendait pas à ça », a déclaré Steve Gagné, le père de l'accusée, à l’hebdomadaire. « Habituellement, là-bas, l'attente se chiffre en année. »

D'ici là, le nouvel avocat de Karine Gagné, Me Wayne Munroe, un juriste très expérimenté de l’île, souhaite obtenir une libération conditionnelle. Le dossier devrait être discuté les 13 et 16 mars devant la Cour. En attendant, l’accusée demeure détenue.

« Karine a de sérieux problèmes de santé, a dit son père, par exemple de cholestérol, et sa santé s'est détériorée depuis qu'elle est détenue. On mise là-dessus pour obtenir sa libération afin qu'elle revienne auprès de nous. »

Le dépôt de la preuve aura lieu le 26 mai.

L'audience de vendredi s'est déroulée, selon L’express, en présence d'une nouvelle interprète québécoise vivant à Nassau.

«On a récemment pu choisir deux nouvelles interprètes qui parlent français. On est content, car ça facilite la compréhension de tout le processus», a expliqué Steve Gagné.

Rappelons que Karine Gagné est accusée d'agression sexuelle sur un jeune Américain de 15 ans, survenu lors d’une soirée au casino du bateau de croisière Norwegian Sky.