Droit-inc leur a demandé ce qui les a poussés à se lancer en politique, et quelles seront leurs priorités s’ils sont élus.

Me Francesco Miele, se présente comme conseiller de ville dans l’arrondissement Saint-Laurent
Me Francesco Miele, se présente comme conseiller de ville dans l’arrondissement Saint-Laurent
Me Francesco Miele, 36 ans, se présente comme conseiller de ville dans l’arrondissement Saint-Laurent, dans le district Côte-de-Liesse. Il y occupe ce poste depuis 2010 et brigue un nouveau mandat. Diplômé de l’Université de Montréal en 2003, ce Barreau 2004 exerce principalement en droit de l’immigration.

*Pourquoi avez-vous décidé de vous représenter ?

Je sollicite un troisième mandat, car force est de constater qu’il reste encore beaucoup à faire. Je pense que j’ai encore quelque chose à offrir à mes concitoyens. Pour moi, la politique, c’est une vocation.

*Pourquoi avoir choisi l’équipe de Denis Coderre ?

Après réflexion, j’ai trouvé que la personne qui avait le plus d’expérience et qui pouvait rallier le plus de collaborateurs et le plus d’appuis dans les différents arrondissements c’était lui. Notre bilan parle de lui-même et il est positif.

*Quelle sera votre priorité pour votre arrondissement ?

Pour Saint-Laurent, la priorité sera le déploiement des différents transports collectifs, améliorer la desserte et travailler avec la Caisse de dépôts et placement du Québec pour le Réseau électrique métropolitain (REM), car trois stations seront installées dans l’arrondissement. Nous allons aussi continuer de miser sur l’économie verte et nous avons acquis un terrain qui pourra être développé pour construire un nouveau centre sociocommunautaire. De manière générale, nos objectifs sont fondés de manière à créer une communauté qui se soutient.

*Et au niveau de la Ville, quelle sera la priorité ?

Le transport en commun sera un grand enjeu avec le REM et le prolongement de la ligne bleue.

Me Normand Marinacci, est le maire sortant de l’Île-Bizard-Sainte-Geneviève
Me Normand Marinacci, est le maire sortant de l’Île-Bizard-Sainte-Geneviève
Me Normand Marinacci, 65 ans, est le maire sortant de l’Île-Bizard-Sainte-Geneviève. Ce Barreau 1976, diplômé de l’Université de Sherbrooke, pratique à son compte, même si ses responsabilités politiques l’ont obligé à moins exercer.

*Pourquoi avez-vous décidé de vous représenter ?

Dans cette période difficile pour notre arrondissement, les citoyens ont exprimé l’envie d’avoir un maire écologiste qui tient tête aux promoteurs. Les gens m’ont demandé de revenir pour faire valoir la vision selon laquelle on protège les espaces verts et on répond aux questions éthiques.

*Pourquoi avoir choisi l’équipe de Valérie Plante ?

Durant les quatre dernières années, j’ai la plupart du temps voté comme Projet Montréal. M. Coderre veut centraliser les choses, nous sommes contre cette idée, car nous voulons que l’arrondissement continue d’avoir les moyens d’offrir des services de proximité. Valérie Plante voit chaque arrondissement comme une couleur distincte. Pour moi, c’était une alliance facile et naturelle.

*Quelle sera votre priorité pour votre arrondissement ?

Nous devons continuer à travailler pour garder notre caractère unique et champêtre avec un paysage humanisé, c’est-à-dire autour duquel il y a de l’activité humaine. Nous avons aussi le grand projet du pont qui rejoindrait l’île de Montréal et nous voulons améliorer les transports en commun. L’arrondissement doit également acheter des espaces verts disponibles pour les protéger.

*Et au niveau de la Ville, quelle sera la priorité ?

Nous devons rationaliser les dépenses et améliorer la mobilité sur l’île. Il faut créer un dynamisme dans chacun des arrondissements.

Me Lionel Perez, pour l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce
Me Lionel Perez, pour l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce
Me Lionel Perez, 47 ans, brigue un nouveau mandat en tant que conseiller de ville dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, dans le district de Darlington. Cet avocat diplômé en common law à l’Université Osgoode en 1995 et en droit civil à l’Université de Montréal en 1996 est Barreau 1998.

*Pourquoi avez-vous décidé de vous représenter ?

Un poste électif, c’est une vocation. Cela fait huit ans que je suis impliqué en politique et je pense contribuer au bien sociétal. J’espère pouvoir continuer avec un autre mandat.

*Pourquoi avoir choisi l’équipe de Denis Coderre ?

Lorsque je me suis présenté à ses côtés pour son premier mandat de maire, je trouvais que c’était la personne dont on avait besoin. C’est quelqu’un qui a du leadership, une expérience chevronnée et qui est proche de la population. Il est aussi prêt à prendre des décisions difficiles, mais nécessaires.

*Quelle sera votre priorité pour votre arrondissement ?

Nous voulons continuer d’améliorer la qualité de vie à tous les points de vue : plus de verdure, de micro-parcs, continuer de lutter contre les logements insalubres et améliorer encore l’offre de service de transports.

*Et au niveau de la Ville, quelle sera la priorité ?

Nous avons plusieurs priorités, car beaucoup d’éléments affectent le quotidien des gens. Nous devons continuer à être présents pour les résidents et être là pour représenter leurs intérêts.

Retrouvez les autres candidats qui se représentent la semaine prochaine !