Me Anik Papineau
Me Anik Papineau
Au début 2020, Me Suzanne Pringle, la renommée avocate en droit de la famille, a fait le saut et a pris quatre associés, « tous en même temps »!

Mme Anik Papineau, et Mes Stéphane Pouliot, Catherine Brisebois et Éric Marquette la rejoignent donc à la tête de Pringle Associés.

« C’est comme le prolongement normal des choses, estime Me Pringle, une concrétisation de l'organisation de la relève. »

Son cabinet de Laval est quand même en exercice depuis 1988 et compte aujourd’hui 20 employés, dont 10 avocats et stagiaires.

« On voulait tous assurer la pérennité du cabinet », assure l’avocate, qui sera nommée Plaideuse de l’année en avril prochain.

« C’est agréablement différent, commente Me Pringle. Tout le monde s’assoit ensemble pour partager ses visions du futur. Avant, on le faisait aussi, mais de façon plus informelle. C’est motivant, c’est comme une deuxième envolée! »

Les quatre nouveaux associés

Me Stéphane Pouliot
Me Stéphane Pouliot
La directrice générale de Pringle Associés Mme Anik Papineau fait partie de l’aventure depuis 23 ans déjà. La nouvelle associée est « la personne qui veille sérieusement et rigoureusement à la santé financière du cabinet », souligne Me Pringle.

Me Stéphane Pouliot s’est joint à l’équipe il y a 16 ans. Si le Barreau 1998 se consacre uniquement aux dossiers à caractère familial au sein du cabinet, il agit également à titre d’arbitre au Comité d’arbitrage des comptes du Barreau du Québec.

L’ancien avocat à l’aide juridique de Baie-Comeau aurait fait l’aller-retour en voiture vers Laval pour passer l’entrevue d’embauche à ses tous débuts. « Il est resté depuis! » se réjouit sa patronne.

Me Catherine Brisebois
Me Catherine Brisebois
La nouvelle associée Me Catherine Brisebois est chez Pringle depuis longtemps aussi : 7 ans pour cette ancienne de l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick, et Barreau 2009 au Québec.

Me Brisebois représente ses clients dans le cadre de dossiers de séparation, de divorce, de partage de biens, de garde d’enfants, de recours alimentaires et de litiges entre conjoints de faits. Elle a aussi fait un passage remarqué au ministère de la Justice du Canada et au cabinet Forbes Roth Basques à Moncton. « C’est une fille qui a une très grande pratique devant les tribunaux », souligne Me Pringle.

Me Éric Marquette
Me Éric Marquette
Le dernier et non le moindre, Me Éric Marquette ne fait partie de l’équipe que depuis un an et demi, mais « il a quand même 13 ans de pratique », indique Suzanne Pringle.

Le Barreau 2007 a débuté sa carrière au sein d’un bureau d’Aide juridique de Montréal, « où il a rapidement plaidé devant les tribunaux de diverses instances et juridictions du Québec », indique le site de Pringle Associés. Il enseigne aussi le droit de la famille à l’École du Barreau.

« Chacun a ses particularités, conclut Me Pringle. Ça fait un groupe d’associés extrêmement solide. »

Note de la rédaction
Cet article a été rédigé avant la crise actuelle.