Quatre femmes ont obtenu une victoire partielle contre Vacances Sunwing. Photos : Shutterstock et Site Web de Sunwing
Quatre femmes ont obtenu une victoire partielle contre Vacances Sunwing. Photos : Shutterstock et Site Web de Sunwing
Quatre femmes ont obtenu une victoire partielle devant la division des petites créances de la Cour du Québec.

Carole Lacasse, Élisabetta Rinaldis, Nathalie Carrier et Suzanne Lacasse demandaient à Vacances Sunwing un remboursement entier de leur voyage à Antigua (pour un montant total de 4 920 $), en 2018, pendant lequel une d’entre elle a subi une agression physique.

Le juge Denis Le Reste a plutôt ordonné un remboursement des quatre nuitées restantes, à partir du moment de l’agression.

Le 19 avril 2018, alors que les quatre femmes étaient sur la plage, un homme s’est approché d’elles et a agressé Mme Rinaldis physiquement, en tenant des propos à caractère sexuel.

Les quatre femmes reprochent notamment à Sunwing de ne pas avoir mis en place suffisamment de gardiens de sécurité sur la plage de l’hôtel Starfish Jolly Beach Resort, où elles résidaient. Un seul gardien était sur les lieux, et il n’a pas été témoin de l’agression.

Sunwing allègue de son côté que puisqu’il s’agit d’une plage publique, ni le voyagiste ni l’hôtelier ne peuvent en contrôler l’achalandage. Le juge n’a pas retenu cet argument.

« Au contraire, parce qu’il s’agit d’une plage publique, la sécurité devrait y être accrue. Il est, en pareilles circonstances, tout à fait prévisible qu’une tierce personne puisse avoir accès à la clientèle et commette le genre d’actes dont les demanderesses ont malheureusement été victimes », écrit le juge Le Reste.

Il ajoute qu’une présence supplémentaire de surveillance aurait pu empêcher l’incident.

« Le Tribunal conclut que Sunwing n’a pas agi à titre de personne prudente et diligente et que sa responsabilité est établie, continue le juge. D’ailleurs, l’une des demanderesses a visité le même hôtel plus tard dans le cadre de son travail et on y avait placé quatre gardiens de sécurité à la même plage. »

Ainsi, les demanderesses doivent recevoir chacune 432$, pour un total de 1728$.

Au cours des dernières années, le voyagiste Sunwing a souvent été condamné devant la Cour des petites créances, pour des incidents de nature différente.