Lukas Vanhonnaeker. Source : Site web de l'Université de Montréal
Lukas Vanhonnaeker. Source : Site web de l'Université de Montréal
Université de Montréal

En fonction depuis le 1er juillet, Lukas Vanhonnaeker fait son entrée à la faculté de droit de l’Université de Montréal à titre de professeur en droit du commerce international.

Ses recherches portent sur le droit économique international, le droit des transactions commerciales internationales et le droit international des investissements.

Au cours de sa carrière académique, il a déjà été chercheur postdoctoral à l’Université McGill pendant plus de trois ans.

Spécialiste en droit du commerce international et en droit international des investissements, il détient une maîtrise et un doctorat en droit à l’Université McGill.

Diplômé en droit des Facultés Universitaires Saint-Louis en Belgique, il a obtenu également une maîtrise en droit de l’Université Catholique de Louvain (Belgique) et une maîtrise en droit international des affaires de l’Université Libre de Bruxelles.

Samuel Singer. Source : Site web de l'Université d’Ottawa
Samuel Singer. Source : Site web de l'Université d’Ottawa
Université d’Ottawa - section common law

Le professeur Samuel Singer a remporté le Prix du meilleur article de l’Association canadienne Droit et Société pour son article « Trans rights are not just human rights : legal strategies for Trans Justice ».

Dans cet article, il aborde les lois actuelles en matière de droits de la personne qui ne permettent pas aux personnes trans de relever les défis auxquels elles font face.

Les membres du comité du Prix ont souligné l’importance et la pertinence de cette recherche sur les enjeux touchant les personnes trans.

Aussi, la Faculté de droit annonce l’arrivée de quatre nouveaux professeurs.

Signa Daum Shanks est professeure agrégée à l’université et entrera en fonction à partir du 1er juillet 2020.

Pour la prochaine année, la professeur enseignera les cours intitulés Torts et Indigenous Peoples and the Law.

Actuellement, elle enseigne la responsabilité délictuelle, la gouvernance et l’histoire autochtone. Ses recherches portent sur le droit et l’économie, ainsi que sur la gouvernance autochtone à titre de professeure à la Osgoode Hall Law School.

Ses recherches portent sur le droit et l’économie et sur la gouvernance autochtone. Avant de se joindre à la Osgoode Hall, elle était professeure adjointe au College of Law de l’Université de la Saskatchewan.

Au cours de sa carrière professionnelle, elle a fait un stage au ministère de de la Justice de la Saskatchewan et au tribunal des revendications territoriales de l’Afrique du Sud.

Formée par un baccalauréat en histoire, elle est diplômée de droit de la Osgoode Hall Law School depuis 1999. Elle obtient une maîtrise en histoire de l’Université Western en 1994, une maîtrise en droit de l’Université de Toronto en 2003 et un doctorat en histoire de l’Université Western en 2015.

Signa Daum Shanks, Julie Ada, Hassan Ahmad et Brandon D. Stewart. Source : Site web de l'Université d’Ottawa
Signa Daum Shanks, Julie Ada, Hassan Ahmad et Brandon D. Stewart. Source : Site web de l'Université d’Ottawa
Julie Ada, Hassan Ahmad et Brandon D. Stewart rejoignent la section Common Law de l’Université d’Ottawa en tant que professeurs remplaçants pour un mandat de deux ans.

Ils exerceront dans le programme en anglais.

La nomination d’un quatrième professeur remplaçant sera annoncée à une date ultérieure.

La professeure remplaçante Ada est doctorante à la Faculté de droit de l’Université. Pour la prochaine année, elle va enseigner les cours Property et Immigration and Refugee Law.

Elle a reçu plusieurs bourses d’études dont la bourse Joseph-Armand Bombardier et une bourse doctorale de trois ans du Centre de l’innovation en gouvernance internationale en droit international.

Diplômée en droit de l’Université de Cape Town (Afrique du Sud), elle se spécialise en droit international plus précisément dans les droits de la personne. Elle détient une maîtrise de l’Université McGill en droit comparé.

Pour la prochaine année, le professeur remplaçant Hassan M. Ahmad donnera les cours intitulés Civil Procedure I, Administrative Law et un cours thématique de première année intitulé Corporations and Global Justice.

Sa spécialité se concentre sur le droit et l'économie politique, la responsabilité civile délictuelle, le droit international, le droit de la personne et l'histoire du droit comparé.

Porte-parole et activiste, il est reconnu par la Société américaine de droit international comme une « voix nouvelle » et par la Société américaine de droit comparé comme un « jeune comparatiste ».

Avant d'obtenir son doctorat, il a travaillé comme avocat spécialisé en litiges dans divers cabinets de la région de Toronto et a travaillé à la Cour pénale internationale.

Diplômé en droit de l’Osgoode Hall Law School et de l’Université de Californie à Berkeley (UC Berkeley), il complète un doctorat à la Faculté de droit de l’Université de Toronto sur la responsabilité délictuelle des acteurs des sociétés transnationales dans les époques coloniales et modernes relativement aux violations des droits de la personne commises dans les territoires assujettis.

Le professeur adjoint remplaçant Brandon D. Stewart donnera les cours intitulés Property, Torts et Toxic Tort Law pour la prochaine année universitaire.

Pendant son mandat, il continuera d’assumer ses fonctions de collaborateur auprès du Centre d’études avancées sur les fondements du droit et de la finance de l’Université Goethe de Francfort.

Depuis 2019, il enseigne à la Section de common law dans le cadre du programme anglais. Il a été professeur à temps plein à la Schulich School of Law de l’Université Dalhousie en 2020-2021.

Avant sa carrière académique, il était avocat plaidant en droit commercial à Toronto et a travaillé comme chercheur pour une clinique juridique communautaire.

Titulaire d’un juris doctor de l’Université d’Ottawa, il a fait une maîtrise en droit de 2017 à 2018 et un doctorat en sciences juridiques à la Yale Law School de 2018 à 2021.