Le ministre de la Justice et procureur général du Québec Simon Jolin-Barrette et Jean Boulet, ministre du Travail de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières. Photos : Site web de l’Assemblée nationale du Québec
Le ministre de la Justice et procureur général du Québec Simon Jolin-Barrette et Jean Boulet, ministre du Travail de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières. Photos : Site web de l’Assemblée nationale du Québec
Le ministre de la Justice et procureur général du Québec Simon Jolin-Barrette a annoncé la mise en place d'un projet pilote pour le Programme d'accompagnement justice et intervention communautaire (PAJIC) à la cour municipale de Trois-Rivières.

« L'implantation de ce projet pilote dans notre région représente une très bonne nouvelle pour les citoyennes et citoyens plus vulnérables. Celui-ci leur offre une deuxième chance dans le système de justice et leur permet d'améliorer leur sort », a déclaré Jean Boulet, ministre du Travail de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières.

Dans le cadre du programme visant à moderniser le système judiciaire, ce projet vise les personnes vulnérables en situation d'itinérance ou d'instabilité résidentielle, et/ou ayant des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie.

Le programme d’accompagnement a pour but de régulariser leur situation judiciaire pénale en prenant en considération leurs réalités sociales et en leur offrant une solution de réinsertion sociale.

Grâce à la collaboration de l'organisme communautaire Point de Rue, ils pourront faire annuler partiellement ou retirer des constats d'infraction et des amendes.

Pour participer au PAJIC, les participants devront répondre aux critères d'admission, être volontaires pour effectuer des démarches d'éducation, de sensibilisation, d'intervention ou de réhabilitation et satisfaire les exigences du programme choisi.

Ce programme sera implanté dans deux autres villes québécoises d'ici la fin de l'année 2022.