Maude Charron a remporté sa première médaille. Photo : Comité olympique canadien
Maude Charron a remporté sa première médaille. Photo : Comité olympique canadien
Maude Charron rayonne. L’haltérophile de 28 ans a raflé l’or, mardi soir, dans la catégorie des 64 kg, sa première médaille des JO de Tokyo.

Et sa première médaille olympique en carrière.

Rappelons qu’elle est commanditée depuis avril dernier par le cabinet burELLE avocate.

« Nous étions tous très stressés pendant la compétition ! L’haltérophilie est un sport passionnant, mais un peu angoissant à regarder », a déclaré Martine Burelle à Droit-inc.

La fondatrice du cabinet et son équipe se disent « fiers » de leur protégée.

Me Martine Burelle. Photo : LinkedIn
Me Martine Burelle. Photo : LinkedIn
« Après le premier épaulé-jeté raté, nous étions sur le bout de nos chaises, mais l’essai suivant fut fructueux et nous avons ressenti un grand soulagement pour Maude ! On savait alors qu’elle allait être médaillée et on était déjà content pour elle. En or, c’est encore mieux ! Nous sommes tous très fiers d’elle ! »

Maude Charron est la deuxième championne olympique de l’histoire canadienne en haltérophilie. La première, Christine Girard, a remporté l’or à Londres en 2012.

Charron a réussi 105 kg à l’arraché et 131 kg à l’épaulé-jeté pour totaliser 236 kg.

Elle a battu l’Italienne Giorgia Bordignon et la Taïwanaise Chen Wen-Huei, qui ont respectivement soulevé au cumulatif 232 kg et 230 kg.