Maude Charron. Photo : Facebook
Maude Charron. Photo : Facebook
« Ta détermination, ton énergie et ta poursuite de l’excellence à travers un parcours atypique sont source d’inspiration pour tous les membres de l’équipe de burELLE ».

C’est quelques mots décrivent Maude Charron, selon Me Martine Burelle, la fondatrice du cabinet burELLE Avocate.

La Barreau 2009 a en effet choisi de commanditer l’haltérophile de 28 ans à l’approche de son départ pour les Jeux olympiques de Tokyo.

« Mon conjoint et moi pratiquons le crossfit et l’haltérophilie comme loisir, explique Me Burelle. Même si je reste au niveau très débutant malgré les années qui passent », ajoute-t-elle en riant.

Elle a choisi de commanditer Maude Charron, après avoir entendu parler de son histoire à la télévision en avril dernier. D’autant qu’il est difficile pour les haltérophiles d’obtenir des commandites.

L’athlète de 28 ans décrit ce « coup de pouce » de burELLE comme un « cadeau tombé du ciel ». Ni plus ni moins.

« C’est assez rare que les athlètes se font approcher par des entreprises qui ont été touchées par leur histoire. C’est exactement ce qui s’est produit entre BurELLE et moi. Un cadeau tombé du ciel! », mentionne-t-elle.

Me Martine Burelle. Photo : LinkedIn
Me Martine Burelle. Photo : LinkedIn
À l’approche des Jeux olympiques, Me Burelle a maintenant les yeux rivés sur le 27 juillet, date à laquelle Maude compétitionnera.

« Toute l’équipe au bureau s’est un peu impliquée lorsque nous leur avons annoncé la nouvelle. Nous allons être ensemble, dans le respect des règles sanitaires, pour regarder la compétition. Ça nous permet un peu de faire du team building ».

Maude Charron en est à sa première participation aux Jeux olympiques. Elle est montée sur un podium international en 2016 lorsqu’elle a remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde universitaire, un peu plus d'un an après avoir commencé à faire de l'haltérophilie.

Elle a remporté trois médailles d'or aux Championnats panaméricains d'haltérophilie à Saint-Domingue, en République dominicaine, en avril dernier.