Stéphanie Beaulieu quitte son poste... Photo : LinkedIn
Stéphanie Beaulieu quitte son poste... Photo : LinkedIn
Après cinq ans à la direction du JBM, Me Stéphanie Beaulieu quitte son poste de directrice générale pour se consacrer à sa vie familiale.

« J’attends un petit coco qui arrivera à la mi-novembre, je suis actuellement enceinte. C’était une décision mûrie. Ce n’était pas une surprise car depuis le début j’ai toujours dit au Conseil d’administration je me voyais entre 3 à 5 ans. En juillet, j’ai eu mon 5 ans. Avec la COVID-19, j’ai fait sept ans en gestion », dit-elle en blague.

« Ayant côtoyé Stéphanie depuis mes débuts sur le Conseil d’administration du JBM, j’ai été témoin de son dévouement inconditionnel pour le JBM. Au nom de tous nos membres et employés, je peux vous affirmer que nous nous comptons chanceux de pouvoir nous appuyer sur l’expertise et le leadership de Stéphanie depuis les dernières années », a déclaré Me Mathieu Jacques, président du JBM.

Après un an et demi de « pause » avec la mise en place d’un plan stratégique et de trois déclarations dans l’organisation, elle souhaite profiter de cette nouvelle étape de sa vie pour pouvoir réfléchir sur sa carrière professionnelle.

« Ça va être le moment pour moi de prendre le temps de réfléchir pour savoir où je veux m'en aller. Je veux pouvoir rester dans le milieu juridique qui est un très beau milieu. J'ai eu la chance de côtoyer des personnes extrêmement dévoué et ça a été un véritable plaisir de faire plein de projets. C’est certain que je resterai dans une pratique non traditionnelle du droit », affirme-t-elle.

Son successeur sera connu dans les prochaines semaines et sera appuyé par Me Beaulieu dans la transition des dossiers et des responsabilités.

« Mon objectif, c'est vraiment que la nouvelle personne que je vais former pour l'avenir du JBM. Je sentais vraiment que c'était le moment de dire au revoir. Mais je me permets toujours de dire que je resterai jamais bien loin du JBM. Je serais toujours dans cette belle grande famille », explique-t-elle.

Me Beaulieu a assuré la stabilité financière de l’organisation et a coordonné l’équipe dont la direction générale, le Conseil d’administration, les bénévoles et les partenaires.

En plus d'intégrer les technologies, Me Beaulieu a supervisé des événements et activités intelligentes au cours des cinq dernières années.

Depuis 2016, elle a joué un rôle fondamental dans les nombreuses et récentes réalisations importantes du JBM.

Grâce à son leadership et sa rigueur, le JBM a mené de nombreuses revendications publiques en lien avec le Rapport sur la situation de l’emploi chez les jeunes avocats du Québec et le Rapport du JBM sur le système d’aide juridique québécois.

Un premier guide vers l’aide juridique au Québec a été publié pour les avocats de pratique privée acceptant des mandats d’aide juridique.

Elle a assuré également la pérennité de la Clinique juridique téléphonique qui se tient deux fois par an.

« Autant les membres que nos partenaires ont vraiment été au rendez-vous. Je suis vraiment très contente comme directrice générale de voir qu’il y a eu vraiment un intérêt pour nos activités adaptées et aux initiatives qui ont été mises de l'avant », souligne-t-elle.

Durant son mandat, elle a été marquée par toutes ses rencontres avec les différents présidents du JBM et les partenaires.

En poste, Me Beaulieu s’est engagé dans des causes qui lui tenaient à cœur telles que la santé mentale, la diversité ethnoculturelle et l’inclusion, la conciliation travail-vie personnelle, la transformation de la justice et la prévention du harcèlement et les violences sexuelles dans la pratique du droit.

Elle a contribué au processus d’actualisation de l’image de marque du JBM en développant sa nouvelle identité visuelle, la refonte des communications et en élaborant un Plan stratégique pour 2021-2024.

« C'est l'œuvre d’un beau travail d'équipe. Le JBM est une grande famille. C'est un travail d'équipe entre une synergie entre le conseil d'administration, ses bénévoles qui siègent sur les 11 comités et l'équipe de la direction générale », affirme-t-elle avec émotions.

À l’arrivée de la COVID-19, elle a contribué à la réorganisation de la direction générale avec un redéploiement des responsabilités.

« C’est une belle réussite pour l'avenir du JBM. On s'est permis d'innover, de repenser nos activités et maintenant, on va juste pouvoir en apprendre pour l'avenir en ayant un nouveau plan stratégique et trois déclarations pour nous orienter », conclut-elle.