Benjamin P. Gauthier. Source : LinkedIn
Benjamin P. Gauthier. Source : LinkedIn
À 26 ans, l’étudiant en droit Benjamin P. Gauthier souhaite devenir l’un des 15 prochains administrateurs du conseil d’administration de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréées.

Les conseillers en ressources humaines agréées (CRHA et CRIA) de Montréal voteront entre le 7 et le 14 avril prochain pour le mandat allant de 2022 à 2025.

Étudiant en droit à l’UQAM depuis août 2020, Benjamin Gauthier œuvre comme conseiller en relation de travail pour Air Transat depuis 2019.

S’il est élu, il souhaite continuer de bâtir la crédibilité de la profession en ressources humaines, de parler et d’intervenir sur des sujets d’actualité, comme l'environnement, les changements technologiques, l’équité, la diversité et l’inclusion.

Il souhaite impliquer davantage les jeunes au sein de l’Ordre.

Diplômé en relations industrielles de l’Université Laval, il a complété une maîtrise en relations industrielles à l’Université de Montréal en 2019.

Pourquoi se lancer dans cette campagne ?

Je détiens des connaissances en ressources humaines et en droit. C’est important de faire le saut et de marquer la différence. J'ai plusieurs cordes à mon arc et je souhaite contribuer différemment.

Il manque de jeunes autour des tables décisionnelles au Québec. C'est un peu le cœur de mon implication. Il faut déconstruire cela, et c’est pourquoi je me présente.

En quoi votre bagage professionnel et académique vous aidera-t-il à bien mener votre mandat si vous êtes élu ?

Il faut avant tout pouvoir comprendre les enjeux financiers, humains et légaux. Je pense que les notions apprises durant mon baccalauréat en droit m’aideront à bien réussir les tâches qu’implique ce nouveau défi. Il faut avoir une vision globale et avoir été en contact avec différentes organisations.

Je poursuis, aujourd’hui, mes études en droit grâce à mes professeurs. C’est lors de mon baccalauréat en relations industrielles que j’ai eu la piqûre : j’avais suivi un cours de droit, ce qui a éveillé ma curiosité en droit du travail. Ce domaine m’a toujours intéressé.

Je veux continuer, malgré mes implications, à travailler et à étudier. J'ai la chance d'être entouré par des personnes qui croient en moi.

Quels sont vos objectifs de carrière dans le monde juridique ?

C'est une question que je continue de me poser. Je n’ai pas de chemin tracé en droit. J'aime beaucoup les ressources humaines, les relations de travail et le droit du travail.

J’étudie en droit par simple curiosité et j’essaie de l’agencer avec mon travail. Je verrai où cela me mène. C’est un gros avantage. Mais je ne ferme pas la porte à la pratique en cabinet ou encore au sein d’une entreprise.