Question de preuve

Entouré d’experts et d’intervenants du domaine juridique, l’avocat en pratique privée Hugo Martin décortique au fil des épisodes les affaires judiciaires récentes et explore les nouveaux développements dans tous les domaines du droit.

En plus, ce balado donne l’occasion de faire d’une pierre deux coups puisqu’il est admissible aux heures de formation continue obligatoire du Barreau pour les avocats et les notaires.

En toute justice

L’Institut canadien d’administration de la justice donne ici la parole à différents acteurs du monde juridique.

Conçus pour la communauté juridique, les épisodes (parfois en français, mais majoritairement en anglais) fournissent conseils, réflexions sur de grands enjeux et informations variées pour bonifier sa pratique.

Juriste branché

L’Association du Barreau canadien a aussi son balado depuis 2018. L’ABC espère ainsi aider les auditeurs à naviguer dans un monde juridique qui évolue rapidement.

Elle y discute des principales tendances et des nouveaux outils disponibles, et aborde des sujets de société importants, du racisme à la santé mentale. On y retrouve également des entretiens avec différents membres de la communauté juridique.

Disputed

Quelques cabinets d’avocats ont suivi la vague de la baladodiffusion dans les dernières années. C’est le cas notamment de Norton Rose Fulbright, qui produit Disputed depuis l’an dernier. Les deux coanimateurs discutent an anglais des enjeux et des tendances du monde juridique avec des avocats et d’autres spécialistes.

D’autres cabinets ont tenté l’expérience, mais ont depuis arrêté de mettre de nouveaux épisodes en ligne. Blakes avec Continuité, McCarthy Tétrault et son Le droit aux temps de la COVID-19 de même que Stikeman Elliott entrent par exemple dans cette catégorie.

Jurisprudence en ligne

LexisNexis, une entreprise spécialisée en solutions de services et d’information pour les cabinets d’avocats, se prête aussi au jeu du balado. Depuis l’an dernier, l’équipe parcourt chaque lundi les décisions importantes au Québec. Plutôt que de se limiter à un domaine du droit, elle en couvre plusieurs, des décisions en immigration aux criminelles.

Des épisodes spéciaux permettent pour leur part de fouiller un sujet en profondeur avec un invité.

Revue de droit de McGill

Pionnière du balado juridique au Québec, la revue de droit de McGill produit le sien depuis près de 10 ans et offre des épisodes en anglais et d’autres en français.

Au gré des conversations informelles, on en apprend plus sur les différentes facettes du droit, des crises humanitaires à l’aspect juridique de l’environnement. Chaque épisode regroupe des universitaires de renom, des praticiens et d’autres experts. Les animateurs étant des étudiants, on leur pardonne facilement leur inexpérience qui transparaît parfois au micro.

Ma version des faits

La journaliste judiciaire Isabelle Richer, bien connue du milieu et du grand public, explore dans ce balado les procès qui l'ont marquée et qui ont marqué le Québec. Elle revient par exemple sur le mégaprocès des Hells et le cas Hugo Bernier, reconnu coupable du meurtre de Julie Boisvenu.

Ses histoires récoltées dans les couloirs des palais de justice, et racontées simplement, mettent en lumière toute la complexité du système judiciaire. On aime particulièrement les extraits d’audience qui ont été choisis avec soin et la facture sonore.

Serial

Serial, le balado qui a fracassé tous les records avec sa première saison, revient en force avec une troisième mouture.

Cette fois, l’équipe ne se consacre pas à une seule affaire hors du commun. Elle campe plutôt au principal palais de justice de Cleveland et couvre la justice ordinaire, du plus petit délit au crime le plus grave. Avec ses questions pertinentes, Sarah Koenig nous guide de main de maître dans cette exploration du système de justice pénale américain.