Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Il n'y a jamais eu autant de juristes aux États-Unis.

En comptant les avocats, les conseillers juridiques et tous les autres professionnels du droit, le secteur américain des services juridiques compte un total de 1 185 600 professionnels, selon les chiffres publiés par le ministère américain du Travail, cités par Reuters. C’est 3 000 de plus qu‘au mois de mai.

C’est surtout davantage que ce que les États-Unis ont jamais connu. Malgré un ralentissement de l’embauche, le niveau d'emploi surpasse désormais le sommeil historique de 1 179 500 individus, recensé en mai 2007, peu avant la crise financière.

La nature des embauches a changé au cours des derniers mois. La guerre en Ukraine et les craintes de récession peuvent avoir incité les cabinets à la prudence en matière de recrutement.

L'activité de fusions et acquisitions est en fort recul au niveau mondial. Cela explique que le recrutement soit moins intense dans ce secteur, alors que le litige et l'immobilier demeurent dynamiques.

On est encore loin de parler de licenciements massifs comme ce fut le cas lors de la crise financière. Si des restrictions devaient être opérées, cela passerait sans doute d'abord par la réduction des salaires. Les cabinets d'avocats se rappellent des difficultés qu'ils ont eu à rebondir après avoir mené de lourdes vagues de licenciements lors de la dernière crise économique. Cela devrait les inciter à la prudence, cette fois.