Source: Shutterstock
Source: Shutterstock
Marc Lavoie a été reconnu coupable le 25 mai dernier par le Conseil de discipline du Barreau du Québec, d’avoir commis des infractions à Saint-Zotique et à Salaberry-de-Valleyfield entre 2017 et 2018.

Il aurait manqué à son devoir d’assurer la confidentialité des renseignements de ses clients en jetant environ 460 dossiers au recyclage, dans un écocentre, indique l’avis de radiation publié par le Barreau du Québec.

Aussi, M. Lavoie n’aurait pas su protéger les renseignements confidentiels d’une personne qui coopérait avec lui dans le cadre de ses fonctions d’avocat. Il aurait omis d’informer son adjointe juridique de la nature et de l’importance du secret professionnel des avocats.

Il aurait également entravé l’enquête menée par un syndic adjoint du Barreau du Québec, en refusant de répondre avec franchise à plusieurs questions.

Ainsi, le Conseil de discipline imposait à Marc Lavoie, le 2 juin dernier, une radiation du Tableau de l’Ordre pour une période de deux mois pour le premier chef, d’un mois pour le deuxième chef et de sept jours pour le troisième chef de la plainte. À noter que ces périodes de radiation seront purgées concurremment.

Marc Lavoie est donc radié pour une période de deux mois à compter du 29 juin 2022. M. Lavoie n’a pas répondu à notre demande d’entrevue au moment d’écrire ces lignes.