Me David Boies. Source: Boies Schiller Flexner LLP
Me David Boies. Source: Boies Schiller Flexner LLP
Avouez que vous aimeriez certainement augmenter vos tarifs horaires… Mais pensez-vous pouvoir prochainement facturer 2 000 $ de l’heure à vos clients?

Pour certains avocats, ce taux horaire semble être devenu la nouvelle norme.

Cette catégorie privilégiée est celle des avocats d’élite aux États-Unis. L’avocat plaideur américain David Boies a ainsi facturé 2 110 $ de l’heure à la Deutsche Bank, pour la représenter face à une action collective intentée par les victimes de l’homme d’affaires Jeffrey Epstein.

Le cabinet Boies Schiller Flexner a déposé une requête devant la cour fédérale de Manhattan pour qu’elle approuve les honoraires de l'avocat, totalisant 22,5 millions de dollars, soit 30 % d’une entente de 75 millions de dollars entre les deux parties, rapporte Reuters.

Il s'agit d'une belle augmentation par rapport à l'an dernier, quand le même avocat facturait seulement 1 950 $ aux demandeurs dans un procès fédéral contre Google, en matière de protection de la vie privée.

Si un taux horaire de 2 000 $ semblait inatteignable il y a dix ans, les avocats d’élite dépassent désormais régulièrement ce seuil.

Et ces avocats semblent déjà prêts à viser plus haut.

L'an passé, un taux horaire de 2 465 $ avait été refusé par un tribunal dans une affaire de faillite impliquant une filiale de Johnson & Johnson. Le cabinet Covington & Burling a déclaré récemment que le taux le plus élevé de ses associés s’élève à 2 500 $ de l’heure.